Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des indicateurs de rentabilité en berne pour le secteur des assurances

Un résultat net de 3 113,07 MDH contre 3 664,44 MDH en 2011, pour les compagnies




Des indicateurs de rentabilité en berne pour le secteur des assurances
Après une progression de 8,92% entre 2011 et 2012, passant d’un montant des primes émises nettes d’annulations 23,89 milliards de dirhams en 2011 à 26,02 en 2012, le marché des assurances semble lui aussi rattrapé par la morosité de l’activité économique et essentiellement par celle de la Bourse.
En dépit d’une progression des émissions et du taux de pénétration en 2012 par rapport à 2011, les indicateurs de rentabilité des compagnies d’assurances se révèlent moins performants, -15% en moyenne l’année dernière.
 En effet, et selon «la situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2012» publiée, par la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DOMOF/SSTAT), la semaine dernière, les produits financiers y compris les plus-values réalisées par ces entreprises ont baissé de 20,6% en 2012 pour s’établir à 4 milliards de dirhams. Leur résultat net a également cédé 15% sur la même période.
Dans le détail, le taux de pénétration, représentant la part des primes dans le PIB, a enregistré 3,1% en 2012 contre 2,9% en 2011.
Pour sa part, le montant des émissions s’est réparti entre les opérations «vie et capitalisation»,  les opérations «non-vie», et les acceptations en réassurance.
Pour ce qui est des premières, elles se sont élevées à 8.776,34 millions de dirhams, contre 7.650,62 millions en 2011, soit une progression de 14,71%.
Pour leur part, les opérations «non-vie» ont atteint 17.060,49 millions de dirhams, contre 16.080,07 millions en 2011, soit une progression de 6,10%. Et les acceptations en réassurance se sont élevées à 187,29 millions de dirhams contre 163,20 millions en 2011, enregistrant ainsi une progression de 14,76%.
La répartition des primes émises par catégories et branches montre que la branche vie et capitalisation continue d’occuper une place prépondérante, soit 33,97% contre 32,02% en 2011, suivie par la catégorie véhicules terrestres à moteur (assurances automobile) qui a vu sa part diminuer en 2012 s’établissant à 30,82% contre 31,52% un an auparavant.
En termes de dispersion, le marché marocain continue de connaître la même concentration des émissions. En effet, les assurances automobile, les accidents du travail et les assurances de personnes (accidents corporels, maladie, maternité et assurances vie et capitalisation) représentent, à elles seules, 84% de l’ensemble (83% en 2010).
Au niveau des résultats, il y a lieu de signaler que les opérations d’assurances ont enregistré un excédent technique brut de réassurance de 4.272,53 millions de dirhams contre 5.612,52 millions en 2011.
Les produits financiers, y compris les plus-values réalisées, se sont élevés en 2012 à 4.034,48 millions de dirhams, en régression de 20,65% par rapport à l’exercice 2011, dont 2.805,79 millions de dirhams de plus-values nettes sur réalisation de placements contre 3.225,76 millions de dirhams en 2011.
Les entreprises d’assurances ont dégagé, au titre de l’exercice 2012, un résultat net de 3.113,07 millions de dirhams contre 3.664,44 millions de dirhams en 2011.

Libé
Samedi 22 Juin 2013

Lu 503 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs