Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des fonds japonais pour la localité de Sidi Ali : La commune la plus pauvre du pays entrevoit son développement




Des fonds japonais pour la localité de Sidi Ali : La commune la plus pauvre du pays entrevoit son développement
La commune la plus pauvre au Maroc, selon le recensement de 2004, vient de vivre un moment d'espoir pour sortir d'une situation désolante. Comptant 3080 habitants, cette localité de Sidi Ali, relevant de la province d'Errachidia, située au fin fond de la frontière maroco-algérienne, souffre de plusieurs déficits socioéconomiques. Une initiative comme celle entamée par l'Agence japonaise pour la coopération internationale (JICA) et la Direction générale des collectivités locales (DGCL) pourrait ainsi susciter l'espoir  chez les gens de la région. Les deux partenaires se sont investis dans plusieurs activités génératrices de revenus.
En collaboration avec la province d'Errachidia, la JICA et la DGCL mettent en œuvre depuis deux ans déjà un programme d'activités visant la promotion de l'artisanat (y compris le travail des fossiles) et du tourisme rural en plus de la valorisation des produits du terroir notamment le henné et le cumin. Une lueur d'espoir commence à prendre forme et les habitants raccordés aux réseaux d'eau potable et d'électricité, se sont sentis certainement soulagés. Dans cet élan de développement, l'infrastructure routière dont les travaux vont bientôt démarrer, permettra de désenclaver la commune de Sidi Ali et de booster l'économie locale et partant de mettre fin à la contrebande.
Aoki Toshimichi, directeur de la JICA, Mme Liwaa Abdelkhalki, chef du service Plan développement économique et social (DGCL, Rabat), Tarek Zougagh, responsable du Programme INDH de la province d'Errachidia se sont donné  récemment rendez-vous dans cette commune. La rencontre avec la population a été très appréciée. Il fallait s'enquérir de l'état d'avancement des activités du programme mis en œuvre, mais aussi discuter dans un esprit participatif et associatif, de l'avenir de ce partenariat avec les bénéficiaires eux-mêmes, voire  débattre des difficultés de réalisation de certains projets sur le terrain.
A ce sujet, on a organisé une table ronde sur le développement local au siège de  la commune. Chacun y est allé de sa propre vision. Les habitants et promoteurs de projets  n'ont pas manqué de faire des remarques et suggestions. Une visite a été effectuée également à une exposition d'artisanat et de fossiles, organisée par les associations locales. Après avoir visité la maison de la femme (en phase de construction) où le délégué provincial de l'artisanat a expliqué  que son département s'occuperait de l'équipement de la maison (machines à tricoter, métiers à tisser …), dès l'achèvement des travaux de construction, les membres de cette commission se sont rendus au  gîte d'étape Sidi Ali  où l'Association ADRAR organise un atelier de formation au profit de 17 propriétaires et gestionnaires d'auberges touristiques relevant de cette commune.
Il est à signaler aussi que des prix ont été distribués par les représentants de la JICA, de la DGCL et de la province d'Errachidia à trois élèves de l'école du village Tafraoute, ces derniers ayant été sélectionnés lors d'un concours de  dessin. L'exercice demandé lors de cette activité parascolaire était de projeter l'image de la commune de Sidi Ali dans les quarante ans à venir. Après la remise des prix, il a été expliqué aux participants (environ 80 personnes) que tout le monde (parents d'élèves, acteurs locaux,…etc.) doit œuvrer à réaliser les rêves des enfants de Sidi Ali.   

Hrou Aboucharif
Mardi 7 Décembre 2010

Lu 588 fois


1.Posté par abas le 07/12/2010 13:28
un travail de fond, en profondeur et en silence
BRAVOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!
avis à nos élus et représentants de l'autorité
voilà un bel exemple!!! buvez !!!!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs