Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des experts marocains et espagnols examinent le projet Red-ecosystemes

Promotion de l’innovation et de la recherche s cientifique dans la filière oléicole




Des experts marocains et espagnols examinent le projet Red-ecosystemes
Des experts marocains et espagnols ont examiné, mercredi à l’Agropole de Berkane, le projet Red-ecosystemes lors d’une rencontre organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) - section de l’Oriental.
Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération transfrontalière entre le Maroc et l’Espagne, vise notamment à promouvoir l’innovation et la recherche scientifique dans la filière oléicole et le secteur de la confiserie, et échanger les expériences et développer les partenariats entre les entreprises marocaines et leurs homologues espagnoles. 
S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la Province de Berkane, Abdelhak Haoudi, a souligné l’importance de la formation professionnelle dans l’alimentation des secteurs productifs avec les compétences techniques requises, notamment en ce qui a trait à la confiserie et à la production de l’huile d’olive, appelant à l’accélération de la cadence de la création du nouvel établissement de formation professionnelle dédié à l’industrie alimentaire au sein du Technopole de Berkane.
Rappelant que la province dispose d’un potentiel agricole très important, notamment 16.125 ha d’orangers et 6773 ha d’oliviers, M. Haoudi a prôné l’élaboration d’une stratégie globale visant à encourager l’investissement et accorder aux acteurs économiques des conditions préférentielles en vue de créer des unités industrielles de transformation. 
Pour sa part, le directeur de la CGEM-Oriental, Mehdi Abdelkarim, a souligné l’importance du partenariat public-privé qui permettra d’assurer l’accompagnement des acteurs économiques dans la région et d’échanger les expertises en matière de modernisation des processus de recherche scientifique et de programmes de formation. 
De son côté, le représentant de l’Office régional de mise en valeur agricole de Moulouya, El Hassan Elbouzidi, a noté que dans le cadre de la valorisation de la production olivère qui représente près de 35 mille ha au niveau de la région, il a été procédé à la création d’unités modernes d’extraction de l’huile d’olive, notant que cette rencontre constitue une opportunité pour les participants marocains et espagnols de se pencher sur les problèmes relatifs à la commercialisation.

Samedi 21 Juin 2014

Lu 263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs