Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des élues marocaines en visite dans les Pyrénées-Atlantiques




Des élues marocaines en visite dans les  Pyrénées-Atlantiques
Une délégation d’élues et de militantes associatives a effectué dernièrement  une visite de travail à la ville de Billère (Pyrénées-Atlantiques) en France.
Initiée par  l'Association Culture Plurielle de la ville de Pau, en partenariat avec la mairie de la ville de Billère et en étroite collaboration avec l’Association Bassin Guir de développement et protection de l’environnement - Aîn Chouater, cette visite de travail « s’inscrivait  dans la perspective de promouvoir l’échange d’expériences avec des collectivités territoriales et organisations françaises », indique Jamila Ratnane, présidente de l’Association Culture Plurielle.
« Elle s’inscrit  également dans le cadre de l’élaboration des programmes d’échanges Nord-Sud et Sud-Nord  au profit  des femmes élues de la région de Figuig et des élu(e)s des communes de Pau et son agglomération», a-t-elle souligné.
Cette rencontre à laquelle ont participé des élues de différentes communes rurales de la province de Figuig et leurs homologues élues françaises d’origine marocaine des villes de Pau, Billère, Toulouse et Toulon, avait pour but « l’amélioration des capacités des femmes dans le domaine de la gestion de la chose locale dans la province de Figuig » ainsi que « la mise en application des projets de partenariat et de coopération entre le Maroc et la France », souligne Jamila Ratnane, conseillère municipale à la mairie de Billère. Etalée sur cinq jours, cette visite de travail a été marquée,  outre des visites de terrain de la délégation des élues marocaines à un certain nombre d'établissements des mairies de Billère et Pau, par des rencontres avec les élues et les dirigeantes associatives d’origine marocaine des départements des Pyrénées-Atlantiques, Haute Garonne et le Var,  a tenu à  préciser Jamila Ratnane.
Aux côtés d’Elalia Herrach, vice-présidente de la commune rurale Ain Chair, Fatima Hmine, vice-présidente de la commune rurale Tendrara, Rachida  Bencheikh, conseillère à la commune rurale Ain Chouatter et Mbarka Atmani, vice-présidente de la commune rurale Talsint, la délégation marocaine a été  composée d’Abdellah Haddioui, président de la commune rurale Bouanane et Hmida Chayet, président de l’Association Bassin Guir de développement et protection de l’environnement - Ain Chouater, membres du Programme Concerté Maroc.

Y.H
Mardi 20 Septembre 2011

Lu 628 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs