Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des éléments des forces de l’ordre attaqués au cocktail Molotov à Dakhla




Il était 3 heures dans la nuit de lundi à  mardi quand un groupe de jeunes gens, une quarantaine environ, dont la plupart des adolescents, s’étaient attaqués aux éléments des forces de l’ordre en faction dans le quartier Ksiksatt, en plein centre-ville. Les jeunes gens dirigés par  les neuf présumés instigateurs et   armés de pierres, bâtons et de cocktails Molotov, ont attaqué, par surprise des agents des forces de l’ordre dont ils ont blessé 19 membres à coups de gourdins, de jets de pierre et de cocktails Molotov   
Les 19 agents des Forces auxiliaires ont été évacués vers l’hôpital provincial de Dakhla pour y recevoir les premiers soins.
Neuf individus, présumés instigateurs de l’attaque, ont été interpellés par la police pour avoir incité des jeunes à s’en prendre aux forces de l’ordre, d’après les autorités locales de Dakhla.
Selon des rumeurs circulant dans différents milieux de Dakhla, les instigateurs célébraient à leur manière le projet  de loi du gouvernement suédois  visant la reconnaissance de la fantomatique RASD.
Peter Pham, directeur de l’Africa Center, relevant du prestigieux think tank Atlantic Council, qualifie ce projet de démarche malavisée et mal informée de la part de la Suède. Celle-ci s’engage ainsi dans une approche diplomatique futile sans prise réelle sur la réalité et qui risque de déclencher des conséquences incalculables.
L’expert américain a ajouté que “la Suède ne doit pas ignorer le fait que la fantomatique +Rasd+, qui ne dispose pas d’attributs constitutifs d’un Etat, est animée par des visées déstabilisatrices de la région”. Et d’appeler les autorités suédoises “à se soucier plutôt de la misère intergénérationnelle qui sévit dans les camps de Tindouf où les populations parquées, contre leur gré, croulent sous la misère et le manque de perspectives économiques et politiques”.
Le club local de la presse a rendu public un communiqué à propos de ces évènements.

Ahmadou El-Katab
Vendredi 2 Octobre 2015

Lu 1302 fois


1.Posté par Plékhanov le 01/10/2015 23:20
C'est du terrorisme pur et simple et l'on se soucie pourtant de l'âge des terroristes pour relâcher les "mineurs" parmi eux.C'est à se demander si on ne se moque pas du monde d'autant plus que cette "gentillesse" des autorités se répète pour la nième fois.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs