Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des dizaines de milliers de personnes à Srebrenica pour commémorer le quinzième anniversaire du massacre




Des dizaines de milliers de personnes ont afflué hier à Srebrenica pour le 15ème anniversaire du massacre de 8.000 musulmans bosniaques par les forces serbes de Bosnie en juillet 1995, une journée marquée par l'enterrement de près de 800 victimes.
Plus de 170 autocars, selon les organisateurs, devaient conduire les participants aux cérémonies, civile et religieuse, dans la localité de Potocari, où se trouve le mémorial consacré au massacre.
Des milliers d'autres personnes convergeaient en voiture vers le site proche de Srebrenica, dans l'est de la Bosnie.
Les restes de 775 victimes récemment identifiées du massacre seront enterrés au cours de cette journée dans le centre mémorial de Potocari, où 3.749 corps reposent déjà. Il s'agira de l'enterrement le plus important par le nombre de corps depuis que le mémorial a été érigé en 2003.
Les cérémonies, auxquelles étaient attendues des personnalités étrangères dont le Président serbe Boris Tadic, ont débuté peu après 11H00 locales.
Le Premier ministre belge, Yves Leterme, dont le pays assure la présidence de l'UE, ainsi que son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, devaient prendre la parole, selon les organisateurs.
Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, devait être également présent.
Dans une résolution adoptée en mars, le Parlement serbe avait condamné « avec la dernière vigueur » le massacre de Srebrenica, après des années de refus par la Serbie de reconnaître l'ampleur de ce massacre, le plus grave commis en Europe depuis la Seconde guerre mondiale.
L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, inculpé de génocide pour ce massacre par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, échappe néanmoins, depuis des années à la justice internationale.
Le TPI demande à la Serbie de tout faire pour retrouver l'ancien militaire.
Quelque 10.000 personnes étaient déjà arrivées samedi soir à Srebrenica.
Parmi elles, 5.000 marcheurs qui ont repris, en sens inverse, le chemin d'une centaine de kilomètres emprunté en juillet 1995 par les musulmans bosniaques fuyant l'enclave, juste avant qu'elle ne tombe entre les mains des forces serbes bosniaques.
«J'ai décidé cette année de faire cette marche pour la dédier à mon frère», a déclaré à l'AFP un des rescapés, Ekrem Muhic, 35 ans. Son frère, qui avait 21 ans à l'époque, a été arrêté dans la forêt et exécuté. Sa dépouille a été retrouvée quinze ans après dans une fosse commune et doit être enterrée dimanche à Potocari.
Le père d’Ekrem, également tué dans le massacre, a été enterré dans le même cimetière en 2008.
Srebrenica se trouve en Republika Srpska, l'entité des Serbes de Bosnie.
Quelque 1.500 policiers ont été déployés pour assurer la sécurité lors des cérémonies et du déplacement des participants, selon un responsable policier serbe bosniaque.
Quelque 8.000 hommes et adolescents musulmans ont été tués en l'espace de quelques jours, en juillet 1995, par les forces serbes bosniaques qui s'étaient emparées de l'enclave musulmane, alors «zone protégée» des Nations unies.

AFP, AP
Dimanche 11 Juillet 2010

Lu 370 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs