Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des conducteurs venus d’ailleurs sèment la pagaille sur les routes d’Essaouira

Une situation d’anarchie qui mérite d’être traitée avec rigueur par les services compétents




Des conducteurs venus d’ailleurs sèment la pagaille sur les routes d’Essaouira
Visiblement, on ne peut plus reprocher le non-respect du Code de la route aux usagers marocains seulement, car les automobilistes étrangers ont de plus en plus tendance à faire fi des règles et des normes de sécurité en vigueur. Il ne s’agit pas seulement d’un cas isolé, mais d’un fait constaté auprès des touristes et résidents étrangers.
«J’étais sur la route nationale menant à la plage de Sidi Kaouki, lorsque, contre toute attente, un automobiliste a outrepassé la ligne continue pour heurter ma voiture sans même s’arrêter pour s’enquérir de mon état. Scandalisé par son comportement, je me suis lancé à sa poursuite réclamant son arrêt immédiat. A ma grande surprise, c’était un touriste français accompagné de sa femme. Une fois devant les services de la gendarmerie, il a essayé de tout nier avant d’avouer son forfait»,  a raconté un citoyen marocain qui en a fait une triste expérience.
Un chauffeur de taxi d’Essaouira a été témoin d’une scène similaire. «J’étais sur la route reliant Essaouira et Ghazoua, lorsqu’une automobiliste française avait illégalement doublé trois voitures et barré la route à une voiture de la gendarmerie qui a failli se renverser en l’évitant. Heureusement que les gendarmes étaient présents pour témoigner de son comportement et la sanctionner»,  a-t-il affirmé.
Dans la zone urbaine, nous constatons la même tendance chez des résidents et des touristes qui se comportent en toute irresponsabilité sans se soucier de la réaction des autres.
«Je me demande s’ils peuvent se comporter de la même manière dans leurs pays d’origine. A ma connaissance, les amendes coûtent les yeux de la tête aux usagers des routes en France ou en Europe.  Il n’est pas question de les laisser se défouler sur les routes marocaines au moment où l’on traite les usagers marocains avec beaucoup de rigueur», a constaté un automobiliste.
Outre cette anarchie qui mérite d’être traitée avec sérieux par les services compétents, on a affaire à des étrangers qui se considèrent comme intouchables. De ce fait, ils refusent de respecter le Code de la route et d’admettre leurs infractions ou de s’excuser.
Un résident français à Essaouira confirme cet état de fait. «Chez nous, il n’est pas question de badiner avec le Code de la route, il y a même des infractions  qui sont considérées comme des délits. Du coup, les usagers de la route respectent le Code à la lettre de peur d’être lourdement sanctionnés. Ceux qui viennent se défouler sur les routes marocaines ont des comportements hypocrites, car si nous sommes pour l’Etat de droit, nous devons l’être chez nous et ailleurs sans distinction»,  a-t-il commenté avec beaucoup d’indignation.

Abdelali Khallad
Mardi 17 Septembre 2013

Lu 1453 fois


1.Posté par Bihi le 23/09/2013 08:14 (depuis mobile)
Très bon article, ça explique tout des accidents de la circulation dans notre Pays. C'est la faute de l'autre continuons cette thérapie de l'hypnose et de la suggestion sans remise en questions. C'est des cas isolés dont vous faites la description.

2.Posté par TIM KANG le 27/09/2013 16:25
Je suis belge et j'ai effectivement constaté que les français(es) sont très irrespectueux envers le peuple Marocain ...
J'ai assisté à une scène où une conductrice française , en stationnement illégal , le prenait de très haut envers le policier qui lui en faisait la remarque ...
Il faut être sévère ...
Dans leur pays ils exigent et crient très fort que ce sont les étrangers qui doivent s'intégrer aux lois françaises !!!
Qu'ils s'adaptent aux aussi ...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs