Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des centaines de migrants clandestins forcent le passage vers Mellilia

Un mort et une dizaine de disparus




Des centaines de migrants clandestins forcent le passage vers Mellilia
Une fois encore, le préside occupé de Mellilia a connu en ce début de semaine des assauts massifs d’immigrants clandestins. En effet, une centaine d’entre eux ont franchi mardi matin la barrière composée de clôtures parallèles couronnées de barbelés entourant l’enclave de Mellilia, lors d’un nouvel assaut massif émaillé d’incidents qui ont fait sept blessés, a indiqué la préfecture de cette ville.
«Environ 300 immigrants subsahariens ont lancé un assaut contre la barrière de Mellilia vers 6H30 (04H30 GMT). Selon les chiffres disponibles pour le moment, plus d’une centaine seraient parvenus à entrer», a indiqué la préfecture dans un communiqué.
«Les assaillants sont parvenus à renverser complètement la barrière et sont entrés par effraction et avec violence, lançant des objets contre les forces de sécurité qui tentaient de contenir leur assaut», a-t-elle ajouté.
«Six gardes civils ont été blessés ainsi qu’un immigrant qui souffre d’une possible fracture de jambe après être tombé de la barrière» et qui a été hospitalisé, précise-t-elle.
Les immigrants ont été mis à disposition de la police et devaient ensuite être transférés au Centre d’accueil temporaire des immigrants (Ceti), qui abrite quasiment le double de sa capacité actuelle (480 personnes).
En outre, un immigrant est mort et plus d’une dizaine ont disparu en mer lundi quand une embarcation de fortune transportant 200 personnes s’est renversée près des côtes de Sebta, selon une dépêche de l’AFP.
 Plusieurs hélicoptères et bateaux recherchaient douze immigrants qui auraient disparu en mer, tandis qu’une trentaine d’autres de ses occupants ont pu être sauvés, a indiqué une porte-parole de la préfecture de Sebta.Les services de secours ont découvert lundi dans la même zone le cadavre d’un homme dans un bateau en dérive, mais il n’est pas prouvé que ce dernier faisait partie des douze disparus, a-t-elle ajouté.
Au total, 157 personnes qui tentaient de rejoindre le préside par la mer, dans des embarcations de fortune, ont été repérées lundi dans les eaux limitrophes, ont précisé les secours maritimes espagnols. Parmi ces immigrés, deux Algériens ont été sauvés près de Sebta, tandis que la police marocaine a intercepté 39 immigrants dans le Détroit de Gibraltar.
Les équipes de secours en mer ont aussi sauvé deux groupes respectifs de 59 et 27 immigrants qui voyageaient à bord de deux embarcations près des côtes d’Almeria et de Grenade, dans le sud de l’Espagne.
Tous sont « apparemment en bonne santé », a précisé la porte-parole des secours maritimes.
Aux Iles Canaries, la police locale a procédé, lundi, à l’arrestation de 11 immigrés clandestins marocains, dont une mineure, dans l’île de la Graciosa, affirme la MAP.
Ces arrestations ont eu lieu après la découverte, par la police, d’une embarcation de fortune dans une zone rocheuse de la plage « Pedro Barba » au nord-ouest de cette île située près de Lanzarote.

M.T
Mercredi 18 Septembre 2013

Lu 597 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs