Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des blogueurs marocains adressent une lettre ouverte au chef de gouvernement : Le Maroc que nous voulons est un Maroc transparent




Des blogueurs marocains adressent une lettre ouverte au chef de gouvernement : Le Maroc que nous voulons est un Maroc transparent
Nous, citoyens blogueurs, interpellons aujourd’hui le chef de gouvernement du Maroc, conscients de notre responsabilité dans la transition démocratique en tant que citoyens soucieux d’instaurer la transparence dans notre pays, pour  investiguer et rendre publiques quelques interrogations que nous avons relevées, et qui concernent le ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat.
Notre souci de transparence, d’éthique et de déontologie, en tant que simples citoyens, nous amène à transcender l’aspect personnel, pour ouvrir le débat et l’interrogation à un niveau collectif qui nous concerne tous : celui de la bonne gouvernance des structures de l’Etat et plus particulièrement du ministère de la Jeunesse et des Sports. 
A ce titre, nous vous interpellons pour que toute la lumière soit faite sur les faits et questionnements ci-dessus :
1 – Le 28 septembre 2009, dans
une interview à l’hebdomadaire «La Vie Eco» et en réponse à la question « Vous étiez toujours Istiqlalien et soudain vous entrez au gouvernement sous l'étiquette Rniste. C'est de la transhumance de haut vol... », le fraîchement désigné ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat a déclaré : «J'estime que le RNI et l'Istiqlal se rejoignent sur beaucoup de principes. Pour ce qui est des raisons, elles sont simples : quand le PAM a rejoint l'opposition, le gouvernement n'avait plus la majorité, d'où le remaniement technique et l'entrée du MP au gouvernement. Et comme il y avait des équilibres à préserver, le portefeuille de la Jeunesse et des Sports devait revenir au RNI. Et vu que ce parti présente une plateforme politique en ligne avec mes convictions, et de concert avec le RNI, nous avons décidé de faire une transhumance qui est mineure parce que je n'avais aucun rôle dans les instances du PI. Surtout que cela ne va pas à l'encontre des intérêts de l'Etat ».
2 – Lors du choix du sélectionneur national, le  même ministre a affirmé à
l’émission « Moustawdaa » de la chaine sportive nationale : « On aime tousZaki, Walakin (mais) ...c'est le bureau fédéral qui décide ». Mais interpellé à maintes reprises sur le salaire du nouveau sélectionneur, Gerets, il n’a pas souhaité communiquer, pourtant c’est le contribuable qui paie ce dernier.
3 – Le 16 février 2011,
ledit ministre affirme sur sa page Facebook  : « Ma position personnelle (...) est que cette marche est aujourd’hui manipulée par le Polisario qui a comme objectif de l’instrumentaliser pour créer des affrontements dans le but de fragiliser la position de notre pays aux Nations unies concernant la problématique des droits de l’Homme au Sahara ».
4 – Le ministre de la Jeunesse et des Sports
a déclaré que « sa société Dislog, spécialisée dans la distribution et la logistique, vient de présenter son dossier en tant que représentant de la société anglo-américaine de tabac (BAT) au Maroc. Dislog, indique-t-il sur sa page Facebook, pour répondre à ses détracteurs, ne prendra en charge que le transport et le stockage des cigarettes et non la vente ». Le marché British American Tobacco a été obtenu par la société Dislog sans aucun souci à l’endroit de l’éthique et de la déontologie. Comment un ministre de la Jeunesse et des Sports peut-il garder toute sa crédibilité en organisant par exemple les Assises de la Jeunesse ou en étant parrain de l’opération Earth Hour 2011 ?
 
5 – En réponse à un article de presse accusant l’un de ses conseillers d’avoir obtenu illégalement des marchés de son ministère, le ministre publie
sur sa page Facebook  :
 
Un aperçu du CV de Hajjou Jalal, relevant plusieurs relations actuelles et histoires avec Belkhayat, aussi bien sur le plan personnel (conseiller et ancien employé) qu’à travers la société Optimum Marketing Group.

Des blogueurs marocains adressent une lettre ouverte au chef de gouvernement : Le Maroc que nous voulons est un Maroc transparent

6 – Des questionnements ont  circulé sur le réseau social Twitter demandant au ministre de clarifier sa relation familiale avec le directeur général de la société « Bull Maroc », ayant remporté récemment un marché informatique avec le ministère. Un pictogramme de relation familiale a été partagé en appui
 

Des blogueurs marocains adressent une lettre ouverte au chef de gouvernement : Le Maroc que nous voulons est un Maroc transparent
A ces questions directes de citoyens marocains sur Twitter, le ministre a répondu : « M.  Kettani, DG de Bull Maroc et moi n’avons aucun lien de parenté ni de près ni de loin, ni par alliance ».
 


Des blogueurs marocains adressent une lettre ouverte au chef de gouvernement : Le Maroc que nous voulons est un Maroc transparent
7 – Une seconde information circulant sur le réseau social Twitter,  concernait cette fois  la relation familiale du ministre avec une architecte ayant remporté un marché de construction de 5 centres socio-sportifs. L’information s’appuie sur le pictogramme ci-dessus. Le ministre n’a pas souhaité répondre aux questions des citoyens concernant cette information.
 


Des blogueurs marocains adressent une lettre ouverte au chef de gouvernement : Le Maroc que nous voulons est un Maroc transparent
8 – Le ministre loue une voiture contre une valeur de 90.000 DH mensuellement, ce qui coûte à trois fois son prix. Au moment où le Maroc traverse une crise financière, où les doléances populaires s’aggravent et que votre gouvernement s’apprête à partir après les élections dans deux mois, est-il logique que vous autorisiez une telle dépense, qui n’est qu’une dilapidation de deniers publics ?
Pour clarifier ces points et bien d’autres, nous interpellons le chef de gouvernement, en tant que chef de l’Exécutif, responsable des structures de l’Etat pour que:
-Vous ouvriez une enquête sur l’affaire de l’exclusion de Marrakech du cri WTCC ;
-Vous vous prononciez sur la responsabilité politique et morale de la transhumance de Moncef Belkhayat ;
-Vous imposiez, pour plus de transparence dans la gestion de la chose publique, la révélation de ce que coûtent réellement les prestations du nouveau sélectionneur national de football ;
-Vous vous prononciez sur les propos injurieux du ministre de la Jeunesse et des Sports concernant la presse et les jeunes du 20 février ;
-Vous ouvriez une enquête administrative concernant les adjudicataires de marchés publics de son ministère. Nous citons ici :
la société Bull Maroc, adjudicatrice du marché pour l’implémentation d’un CRM et ERP pour le ministère.
-Samia Ghassal, architecte en charge de la construction de 5 centres socio-sportifs appartenant au ministère ;
-La société Optimum Marketing dont Hajjou Jalal, conseiller du ministre de la Jeunesse et des Sports, est  le propriétaire et manager de  groupe, et qui interviendrait dans le cadre de marchés du ministère, ainsi que certains organismes sous sa tutelle, dans le marketing sportif.
Vous devez ouvrir une enquête sur la location du véhicule dudit ministre.
-Vous devez vous prononcer sur le problème déontologique et moral que stipule la distribution de tabac par une société appartenant au ministre de la Jeunesse et des Sports.
Pour un groupe de citoyens, blogueurs.

Mounir BENSALAH
Mercredi 14 Septembre 2011

Lu 1844 fois


1.Posté par Kherbibi Ahmed CIN 13131 y Ex Delegue jeunesse et sports retraite le 14/09/2011 18:43
Je suis parmi les pioniers de ce Ministere:J ai travaille dans plusieurs etablissements de la
Sauvegarde de lEnfance-Marrakech-Titmelil-Skhirat-Rabat-Benslimane-Fes et larache:Lorsque
j ai ete mis a la retraite j avais solicite comme tous mes collegues que l un de mes neuf enfants
puisse travailler n impote ou et nimporte quoi malgre qu il est licencie en physique et Chimie et
qu il travaille benevolement et volontairement a mes cotes: Comme je ne fais pas de politique et qu a maintes reprises je n ai jamais accepte d adherer hypocritement au partti politique ,
mon fils restera toujours chomeur pendant que les hauts responsables repartissent les avanta
ges de notre Ministere. Mon fils actuellement vit dans une maison de forture (location ) Imlil 162
Kelaa Srghna -celibataire - grace a une partie de ma pension. J avais adresse plusieurs lettres
a ce sujet mais sans aucune reponse. Je precise que SM le Roi que Dieu Le glorife m a accord
deux Wyassams-Merite clesse Exceptionnelle et Trone classe chevalier.Pour le moment je suis
chez un fils en Espagne a la recherche d un Contrat de travail pour sauver ce licencie mais le marche laboral est perturbe par la crise.Le pauvre avait demande depuis 2004 d une façon provisoire un Agrement de Taxis mais parait-il ces avantages ne sont accordes que pour les riches.Avec la nouvelle Constitution-Les Discours Historiques de Notre Auguste Roi Mohammed VI chacun doit donne des comptes et justifier sa forture avant de partir ailleurs.
Les bons comptes font de tres bons amis :Plus d injustice-plus de richesse au detriment des
pauvres. Un Maroc nouveau avec des marocains competents .serieux et honnetes pour sauver
Notre jeunesse du desespoir et de la misere.J ai conseille a mon fils d integrer un parti
politique le plus rapidement possible et s inscrire pour les futures elections d autant plus qu il bien connu dans cette Province et qu il jouit d une bonne reputation.Bonne chance pour tout le
monde.

2.Posté par jigoud le 14/09/2011 19:56
Cela s'appelle du très bon travail!
Mes félicitations!

3.Posté par Rochd le 15/09/2011 07:41
Est-ce que l'Islam autorise tout ça?
Il y a une histoire qui me reste en tête, on dit que le prophète Mohamed (SAW), une fois s'est privé de sa ration pour un pauvre.
L’intérêt privé est-il hallal sur L’intérêt Publique ,quand on est élu en particulier ou pas?

4.Posté par Kamil le 15/09/2011 13:16
Je remercie ces blogueurs pour ces éclaircissements.
Ce manque de transparence est apparent au quotidien. Par exemple, ces coûteuses "boules" sur la côté de Casablanca, réparties chaque mètre et demi et dont le prix dépasse largement les 3000 dhs/ la boule ( et qui de plus s'oxydent) sont des dépenses scandaleuses et irréfléchies !

C'est paradoxalement parce que je suis profondément de droite que je pense voter gauche durant les élections de Novembre, afin de maintenir la stabilité de notre pays. Pour ne pas provoquer la colère générale, les politiques doivent comprendre une fois pour toute qu'il faut à tout prix cesser ces manipulations pour le bien être de leur gouvernement et avant tout pour celui de notre pays !

Ils ont déjà reçu plusieurs cartons jaunes (manifestations). Afin d'éviter le carton rouge, il faut tout de suite jouer la carte de la pure et parfaite transparence. Tentons d'être tolérant en faisant table rase du passé, mais dorénavant, la transparence doit en effet être le maître-mot

5.Posté par Kherbibi Ahmed Ex. delegue Jeunesse et sports.Retraite le 15/09/2011 16:36
Je tiens a remercier toutes ces personnes qui ont souleve ces abus pour l interet general de notre aimable pays. Je me rapelle les injustices que j avais vecues avec feu Maitre Semlali que
Dieu le pardonne et lui accorde Sa benediction eternelle. A cette periode ,personne ne pourrait
parler ni dire quoi que ce soit: Le ministere etait considere comme une Ferme ou un bien prive.
Aucune controle-aucne verification surtout si vous appartenez a son parti politique: A la suite d un malentendu avec le Representant Regiona de l U.C .jai ete decharge de la responsabilite et
affecte a Chichaoua. Mon remplaçant etait un membre actif du parti malheueusement apres deux ans de travail,il s est revele que le nouveau Delegue travaillait irregulierement sans DOTI et
avait pris une bonne partie des credits parce que ,il n a jamais reçu d emoluments. Voici les exemples des abus de pouvoir flagrants mais il n y avait personne qui pourrait defendre ces injustices.je connais beaucoup de choses mais on vous conseille trois points-Ne rien-voir. Ne rien dire et pour vivre en paix. Les blogueurs sont courageux-Nous attendons la suite. Merci

6.Posté par Maître Morad Benlamlih le 16/09/2011 00:18
Je rejoins l'avis de Kamil, je pensais être de droite, je réalise avec ces affaires de détournements, de concussions, de trafic d'influence, et de dilapidation de deniers public qui m'horripilent que je vais voter à gauche.

Moncef Belkhayat ne m'inspire que du dégoût mais le silence assourdissant de nos dirigeants m'est bien plus insupportable.

Pourquoi le procureur général a aujourd'hui refusé la plainte contre Moncef Belkhayat ????

Pourquoi personne ne fait rien ??

Ou est Ahmed Midaoui ??
Ou est Nouredine Bensouda ???
Ou est Abdeslam Aboudrar ????
Que font les autres ?? Abbas El Fassi en tant que responsable de son gouvernement et Mezouar pour le RNI ?????

La complicité est aussi caractérisée par l'omission ou l'abstention !

7.Posté par Abouqodwa le 17/09/2011 20:28
La justice doit ouvrir une enquête pour ou non comparaître ces personnes qui ont transformé un ministère en affaire familiale et personnelle .
Mais à qui incombe la faute ?
A celui qui a parachuté Belkhyat au RNI, au gouvernement de Abbas El Fassi qui garde le mutisme total sur ces escroqueries , s'il y a escroqueries . A la justice de nous éclaircir cette situation et ces appartenances famiales qui exploitent un département ministériel sans partage.
Sans rancune cher Moncef et ses compagnons ?
Abouqodwa

8.Posté par alombredetahahussein le 21/09/2011 11:18
Ce qui ressort clairement de "la lettre ouverte des blogueurs Marocains" et des commentaires (très touchants à force d'être pathétiques) de M.Kherbibi, c'est que "l'école Hassan II" continue ses ravages (dans le système politique marocain) malgré l'avènement de Mohammed VI.Je m'explique: sous Hassan II, disposer d'un portefeuille ministériel c'est d'abord obéir aux ordres et agir dans l'harmonie avec "l'esprit féodal" le plus crapuleux! S'il faut "se servir" au passage, c'est bien entendu permis et même encouragé (c'est le prix du silence!). D'où la tendance générale des ministres à considérer leur "cabinet" comme un "guichet" de bonnes affaires.........
Les habitudes ont la vie dure et nos récriminations aussi! Nous continuons à tourner en rond, et n'arrivons pas à trouver une issue fatidique qui puisse mettre fin définitive à ce calvaire!!
Le mouvement du 20 Février a provoqué chez les citoyens un éveil salutaire et une prise de conscience de leurs droits et de leur dignité, mais apparemment cela ne semble pas (mais alors pas du tout!) affecter le "système", ou à tout le moins, lui faire toucher du doigt les dérives inqualifiables dont il se fait coupable........
Nous avons compris naïvement que la nouvelle constitution allait provoquer chez la classe dirigeante cette "même prise de conscience" (précédemment vécue par les citoyens) de leur responsabilité dans la gestions des affaires de l'Etat, mais ce fut un leurre! Tout autour de nous le monde vacille et tente de rebondir sur de nouvelles fondations, mais au Maroc, "les chiens aboient et la caravane passe"! Jusqu'à quand?
En conclusion, pensez-vous que Abbas-El-Fassi va répondre à la missive de nos blogueurs? Où voyez-vous "un M'khazni" capable de "s'abaisser" pour écouter un citoyen et répondre éventuellement à ses doléances?

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs