Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des astronautes font de la plongée pour s'habituer aux astéroïdes




Le jour où un astronaute visitera pour la première fois un astéroïde, il lui faudra "nager" dans l'espace plutôt que marcher comme ses prédécesseurs sur la Lune, pense l'agence spatiale américaine NASA.
Aussi, pour se préparer à cette expérience qui, selon le président Barack Obama, pourrait devenir réalité vers 2025, les futurs grands voyageurs de l'espace commencent-ils par descendre dans les profondeurs de la mer.
Une équipe internationale d'astronautes américains, japonais et canadiens entamera le 17 octobre un premier entraînement sous-marin de 13 jours dans l'Atlantique, a indiqué la NASA lundi.
"La gravitation sur un astéroïde est minime, donc marcher dessus n'est pas une solution réaliste", a indiqué l'agence spatiale dans un communiqué sur les objectifs des Opérations en mission en environnement extrême (NEEMO).
Les astronautes pourront affiner leur technique dans un environnement ressemblant à un astéroïde, avec un sous-marin jouant le rôle de vaisseau spatial et un laboratoire subaquatique au large de la Floride, celui d'un des milliers de petits corps célestes tournant autour du Soleil, en majorité entre Mars et Jupiter.
Visiter un astéroïde représente plusieurs défis logistiques que le programme NEEMO doit aider à affronter.
En raison de l'absence d'attraction, les astronautes devront lancer plusieurs ancres pour s'y attacher.
Il faudra bien viser, car la surface d'un astéroïde peut être faite de roches dures ou couverte de poussière. Et il faudra tout un réseau d'ancres reliées entre elles pour pouvoir se déplacer.
La mission "implique une chorégraphie complexe entre les sous-marins et les plongeurs vivant et travaillant dans leur base sous l'eau", a indiqué Bill Todd, chef du projet. Elle est commandée par Shannon Walker, astronaute américain ayant séjourné à bord de la Station spatiale internationale. Parmi ses coéquipiers figurent les astronautes japonais Takuya Onishi et canadien David Saint-Jacques.

Libé
Jeudi 22 Septembre 2011

Lu 140 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs