Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des artistes citoyens chantent pour un Maroc meilleur




Le Collectif des artistes citoyens a lancé une campagne de sensibilisation  destinée aux Soussis et notamment les jeunes pour les inciter à participer aux élections législatives du 25 novembre 2011.
« Le but de cette action citoyenne est d'inciter les citoyens et les jeunes à participer au scrutin du 25 novembre 2011. Car ces élections, qui constituent un vrai challenge pour notre pays, nécessitent la mobilisation de tous les Marocains pour un lendemain meilleur. Aussi, le vote des jeunes est-il primordial pour la réalisation de ce Maroc meilleur auquel nous aspirons tous. Et en tant que citoyens, à part entière de ce beau pays, nous sommes donc tous concernés. Il est donc de notre de devoir d'aller voter vendredi prochain», déclare Abdellah Kouitta, l'un des initiateurs de ce projet et porte-parole du collectif.
La caravane du collectif a déjà commencé à sillonner le Grand Agadir et ses environs selon un planning très précis pour délivrer des messages neutres, positifs, éducatifs et citoyens.
 Le projet  ''Artistes citoyens actifs'' est né d'une volonté de créer une chanson qui s'adresse aux jeunes, tout en respectant la diversité culturelle de notre pays et de notre région.
Nous avons produit la chanson : N'takheb! (vote !) en single, à laquelle nous avons assuré une large diffusion sur les ondes radio, sur le web et sur les réseaux sociaux.
« Nous sommes donc fiers et reconnaissants pour le soutien apporté à notre projet. Notre espoir grandit, et notre volonté persiste pour participer au développement de notre pays malgré nos différences politiques et culturelles. A travers cette action, nous ne visons nullement le soutien de tel ou tel courant politique, mais plutôt les citoyens, pour qu'ils exercent leur droit de vote», ajoute encore Abdellah Kouitta.
Cette chanson est l'œuvre de jeunes artistes de la ville d'Agadir et de sa région : l'animateur radio et TV Abdellah Kouitta, le chanteur et compositeur Hamid Ben Omar, le rappeur Jamal Abou Lhakam, la jeune révélation Soukaïna Gousaïd, et le compositeur et sound designer Adil Aïssa, fondateur du Label et studio ADL, qui a accueilli le collectif pour l'enregistrement du single.

M.C
Mercredi 23 Novembre 2011

Lu 1096 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs