Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des animaux de compagnie touchés par la grippe A/H1N1




La grippe A/H1N1 n'est pas réservée aux seuls êtres humains: quelques animaux de compagnie ont aussi contracté cette maladie ces dernières semaines, notamment aux Etats-Unis. Les conseils des médecins adressés aux propriétaires de ces petites bêtes sont simples: il suffit de se laver les mains après les avoir touchés et surtout, de ne pas paniquer.
Aux Etats-Unis, la grippe A/H1N1 a été diagnostiquée chez seulement quelques chats et furets domestiques depuis son apparition en avril dernier. Les vétérinaires disent toutefois ne pas savoir si c'est parce que très peu d'animaux ont été testés ou parce que très peu souffrent de cette maladie.
"Je pense que nous allons probablement voir plus de cas (d'animaux domestiques) dans l'avenir. On en parle plus, donc les gens s'y intéressent plus", explique le Dr Kristy Pabilonia, membre du département de médecine vétérinaire de l'Université du Colorado, qui a confirmé deux nouveaux cas chez des chats il y a une semaine.
Le premier cas diagnostiqué a été signalé dans l'Iowa chez un chat tigré de 13 ans qui avait du mal à respirer. Au cours des deux derniers mois, d'autres chats ont été testés positifs dans l'Iowa, l'Utah et la Pennsylvanie. Tous se sont rétablis ou devraient se rétablir, selon le Dr Pabilonia.
La grippe A/H1N1 semble être la dernière maladie en date touchant à la fois des animaux et des êtres humains, précise le Dr Miranda Spindel, qui travaille pour la Société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux (ASPCA). C'est aussi le cas des mycoses, de la salmonellose, de la peste et de la rage.
"Il y a beaucoup de maladies qui sont transmises des êtres humains vers les animaux domestiques et vice versa, et les gens ont tendance à l'oublier", souligne le Dr Spindel, qui est basée à Fort Collins, au Colorado.
Il est toutefois rare que les virus grippaux passent d'une espèce à une autre, selon l'Association américaine de médecine vétérinaire (AVMA). Rien ne prouve par ailleurs que les animaux domestiques puissent transmettre la grippe A/H1N1 aux êtres humains.
Cependant, en raison des quelques cas confirmés, les gens regardent de plus près le comportement de leurs animaux, selon le Dr Spindel. "Il y a beaucoup de questions. Les gens anticipent, se soucient des moyens de limiter les risques de transmission ou d'éviter de s'exposer", a-t-elle ajouté.
Que les médecins soignent des êtres humains ou des animaux, ils donnent les mêmes conseils, des consignes d'hygiène pour éviter la propagation du virus: se laver les mains, mettre la main devant sa bouche quand on éternue et limiter les contacts avec les autres quand on est malade.
Pour l'instant, aucun cas de grippe A/H1N1 n'a été répertorié chez les chiens ou les oiseaux aux Etats-Unis, mais au moins cinq furets domestiques ont été testés positifs dans le Nebraska et l'Oregon. L'un d'eux est mort. Des cas ont aussi été signalés chez quelques dindes, des cochons, et même un guépard dans un zoo de Californie. 

AP
Samedi 19 Décembre 2009

Lu 183 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs