Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des actes de vandalisme provoquent des coupures de courant électrique à Rabat




Des actes de vandalisme, perpétrés les 25 juin et 1er juillet au niveau des coffrets de distribution électrique dans plusieurs quartiers de Rabat, ont provoqué une interruption de l'alimentation du courant électrique et, par conséquent, un "mécontentement" des habitants concernés, a indiqué REDAL.
Ces actes, qui ont touché les coffrets de distribution électrique installés aux quartiers Hassan, centre-ville, Océan et Akkari, viennent s'ajouter à des actes similaires de vandalisme enregistrés ces derniers mois notamment au niveau des arrondissements de Hassan et Agdal/Riad et perpétrés de manière "massive" et avec une cadence "élevée", ayant généré une grande perturbation de la distribution électrique et une atteinte à la continuité et la qualité de service rendu aux citoyens, dénonce la REDAL dans un communiqué transmis à la MAP. Ces "vols", qui provoquent aussi la destruction des ouvrages d'alimentation électrique (câbles, postes sources électriques, etc.), "présentent un danger important pour les manipulateurs, sans protection, en raison des risques d'électrocution ou d'incendie, et qui risquent la mort avec ces agissements", ajoute la même source.
La filiale de Veolia Maroc souligne que ces actes de vandalisme, dont le nombre est porté aujourd'hui à 190, concernent particulièrement les barrettes en cuivre étamé installées à l'intérieur des coffrets de distribution électrique, soulignant que ces actes entraînent non seulement des coupures de courant mais aussi des perturbations électriques (surtension, surintensité..) pouvant occasionner des dommages au niveau des équipements électriques des habitants.
La société assure avoir mis en place des moyens "exceptionnels" et une "très forte" mobilisation de ses équipes pour le rétablissement de la situation dans des délais convenables et garantir la continuité de service dans les conditions de sécurité optimales.
REDAL affirme avoir saisi les autorités compétentes "pour mener les investigations nécessaires permettant de neutraliser les malfaiteurs et mettre fin à de tels agissements", conclut le communiqué.


 

Mardi 7 Juillet 2015

Lu 673 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs