Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des Rajaouis réclament le départ de Saïd Hasbane

Le processus de changement à la tête du club serait déjà déclenché




Ça chauffe de plus belle dans la demeure rajaouie. Comme prévu, des dizaines de supporteurs des Verts ont organisé, mardi après-midi devant le Complexe Oasis à Casablanca, un sit-in pour protester contre la politique suivie par le président du club, Saïd Hasbane, demandant son départ illico presto.
La démission de Saïd Hasbane a été en tout cas la seule réclamation scandée à tue-tête par les protestataires rajaouis qui ne sont pas allés par quatre chemins, tenant le président actuel pour responsable de cette grave crise qui mine le club depuis l’entame de la saison.
Ce sit-in a été également l’occasion pour ces supporteurs en colère de tonner qu’ils ne veulent pas non plus le retour de l’ex-président du club, Mohamed Boudrika, qui, selon eux, est à l’origine de ce marasme qui risque de coûter cher au club non seulement sur le plan financier mais également au niveau sportif.
A cet effet, et d’après certaines sources au fait des coulisses de la maison des Verts, il se laisse entendre que le processus du changement de président est déjà déclenché et le nom de l’ex-président du CGEM (Confédération générale des entreprises du Maroc), Mohamed Hourani revient avec insistance. Celui-ci bénéficierait de l’appui des ténors du club et son arrivée aux commandes du Raja, vivement souhaitée d’ailleurs, ne serait qu’une question de temps.
En attendant, le Raja continue de patauger dans ses misères extra-sportives qui, fort heureusement, n’ont pas affecté le rendement des joueurs sur le terrain. Ces derniers, en dépit de leurs mouvements de grève répétitifs pour réclamer leurs dus, n’ont pas failli à leur mission, en tout cas, lors de la première moitié du championnat national. L’équipe est parvenue jusqu’ici à s’en tirer à bon compte, bouclant la phase aller dans le peloton de tête, en quatrième position avec un total de 26 points, cumulés après six victoires contre huit issues de parité, sachant que les poulains de Mhamed Fakhir qui, lui, aurait reçu deux mois d’arriérés de salaire, ne se sont inclinés qu’une seule fois.
Ce qui est sûr, c’est que toute la famille rajaouie souhaite ardemment de voir ce feuilleton navet arriver à son terme pour que le club puisse de nouveau travailler dans de bonnes conditions, à l’instar des autres protagonistes, en vue de jouer à fond ses chances dans les tableaux où il est engagé.

Défaite des U18

Les U18 marocains ont perdu leur premier match amical face au Portugal sur le score de 4 buts sans appel. La rencontre a eu lieu mardi au stade Municipal José Martins Vieira (Cova Da Piedade) à Lisbonne, rapporte le site frmf.ma
A noter que les Nationaux seront opposés à nouveau aux champions d'Europe U17 en titre, lors d'un second match amical prévu aujourd’hui.

Mohamed Bouarab
Jeudi 2 Février 2017

Lu 741 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs