Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des Palestiniennes libérées contre une vidéo de Gilad Shalit : L'Egypte invite le Fatah et le Hamas à d'ultimes discussions sur la réconciliation




Des Palestiniennes libérées contre une vidéo de Gilad Shalit : L'Egypte invite le Fatah et le Hamas à d'ultimes discussions sur la réconciliation
L'Egypte a annoncé jeudi qu'elle allait inviter les factions rivales palestiniennes du Fatah et du Hamas au Caire en octobre pour une dernière phase discussions qui pourrait aboutir, selon Le Caire, à la signature d'un accord de réconciliation.  Les dirigeants du Hamas contrôlent la Bande de Gaza depuis leur coup de force de juin 2007 tandis que le Fatah est à la tête d'un gouvernement soutenu par les Occidentaux en Cisjordanie. Les divisions sont fortes entre les deux factions depuis le conflit. Le rapprochement des deux parties et le rétablissement d'un certain contrôle du Fatah dans la Bande de Gaza pourraient favoriser l'afflux d'une aide plus importante dans le territoire provenant de donateurs internationaux qui ont fui tout accord avec le Mouvement de la résistance islamique. Depuis des mois, l'Egypte tente de faire office de médiateur entre les deux parties, et le dirigeant en exil du Hamas, Khaled Mechaal, a déclaré cette semaine que son groupe avait accepté une proposition égyptienne en faveur d'une réconciliation avec le Fatah. Le chef de la diplomatie égyptienne Ahmed Aboul Gheit et le chef des renseignements Omar Souleimane s'envoleront lundi pour la Jordanie afin de s'entretenir avec le dirigeant du Fatah et président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour tenter d'obtenir son adhésion à la proposition du Caire, a déclaré Hossam Zaki, porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères. L'Egypte invitera le Fatah et le Hamas à se retrouver au Caire le 9 octobre et espère que les deux parties signeront un accord de réconciliation trois jours plus tard, a-t-il ajouté.  Par ailleurs, les autorités israéliennes ont commencé à libérer vingt détenues palestiniennes dans le cadre d'un accord avec le Hamas qui doit fournir en échange des preuves de vie du soldat Gilad Shalit, capturé en juin 2006.  Les prisonnières libérées seront prises en charge par la Croix-Rouge et conduites aux points de passage vers Gaza et la Cisjordanie, mais ne seront autorisées à les franchir que lorsque Israël donnera son feu vert, a-t-on précisé de sources israéliennes autorisées. Une équipe de Reuters Television a filmé deux camionnettes sortant de la prison d'Hadarim, au nord de Tel Aviv. Cet échange constitue le développement le plus important dans les trois années écoulées au cours desquelles les autorités israéliennes se sont efforcées d'obtenir des informations concernant Gilad Shalit, qui possède aussi la nationalité française. Il a été négocié sous médiation allemande et égyptienne.
Le Comité international de la Croix-Rouge n'a jamais pu voir Shalit, aujourd'hui âgé de 23 ans, et sa famille n'a reçu que quelques lettres et une seule cassette audio.
D'après des responsables israéliens, le médiateur allemand a visionné la vidéo qu'Israël doit obtenir en échange de la libération des détenues palestiniennes. L'enregistrement remonterait à quelques semaines.
Abou Moudjahid, porte-parole des Comités de résistance populaire, qui regroupent plusieurs organisations palestiniennes, a déclaré mercredi que la vidéo durait une minute.
Dans un communiqué diffusé mercredi, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré qu'il était "important pour le monde entier de savoir que Gilad Shalit est en vie et en bonne santé et que le Hamas est responsable de sa vie".
Shalit, promu sergent pendant sa détention, a été capturé sur le sol israélien par un commando palestinien qui l'a ramené dans la bande de Gaza. Deux soldats israéliens et deux activistes palestiniens avaient péri lors de ce raid.

AP
Samedi 3 Octobre 2009

Lu 191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs