Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des Marocains présumés jihadistes arrêtés en Espagne

Un rapport du Parquet général de l’Etat espagnol, demande plus de spécialistes en matière de jihadisme




Deux femmes jihadistes ont été appréhendées en Espagne ces derniers jours. La première, d’origine marocaine, âgée seulement de 18 ans, a été arrêtée samedi dernier à Gandía. Elle est accusée d’embrigader et d’endoctriner des jihadistes en vue de les envoyer aux zones de combat contrôlées par le soi-disant « Etat islamique » ou Daech.
Lundi dernier, les services secrets espagnols ont pu arrêter une jeune fille syrienne à peine âgée de 19 ans à Gérone (Catalogne). Elle avait pour mission, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur espagnol, d’embrigader des jihadistes, de leur indiquer les routes sécurisées pour rallier le groupe terroriste Daech en Irak et en Syrie, et de leur donner des instructions et les mesures à adopter pour déjouer la surveillance policière.
Quelques sites web marocains ont fait état de l’arrestation d’un jeune Marocain âgé de 19 ans à Gérone où résident ses parents. Il est soupçonné d’être membre d’une cellule jihadiste liée à Daech et démantelée il y a six mois.
Selon les mêmes sources, le nom du jeune Marocain employé dans une pharmacie et étudiant en médecine, a été cité dans une enquête suite à l’arrestation d’un certain Ayoub Moutchou, un présumé terroriste arrêté le 4 août à Stuttgart, en Allemagne. D’après l’agence espagnole EFE, le jeune Marocain avait été interpellé en mars dernier avec cinq autres personnes, mais il avait été relâché peu de temps après sans être poursuivi.
Par ailleurs, un rapport du Parquet général de l’Etat espagnol pour l’année 2014, rendu public mardi, a demandé plus de spécialistes en matière de terrorisme vu le nombre croissant de dossiers concernant le jihadisme depuis l’année dernière.
En effet, l’Audience nationale (la plus haute juridiction pénale en Espagne) a ouvert l’année dernière 106 poursuites judiciaires dans le cadre de la lutte contre le terrorisme jihadiste. Ce chiffre constitue le double des cas enregistrés en 2013.
Le rapport a souligné que la menace terroriste en Espagne est « élevée », eu égard à la présence de terroristes « autonomes » inspirés de l’idéologie de Daech.
En 2014, 36 personnes ont été arrêtées en Espagne dans le cadre de la lutte contre le jihadisme, en plus de 13 aurtres détenues à l’étranger dans des opérations policières conjointes. Le nombre de détenus durant le premier trimestre de l’année 2015 a dépassé celui de l’année 2014. Ainsi du début de l’année 2015 au mois de mars, 38 jihadistes ont été appréhendés en Espagne, soit deux de plus par rapport à l’année dernière.
De surcorît, des centaines de personnes ont quitté l’Espagne pour rallier Daech. 20 d’entre elles ont trouvé la mort notamment dans des attentats-suicide, alors que d’autres ont retourné à l’Espagne dont 7 sont en détention provisoire.
A noter que le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) dépendant de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) et les agents du Commissariat général d’information  espagnol (CGT) et de la police nationale espagnole avaient démantelé un réseau terroriste opérant aussi bien au Maroc qu’Espagne. Au total 14 personnes de nationalité marocaine ont été appréhendées lors de cette opération policière dans plusieurs villes marocaines et espagnoles. Il s’agit notamment d’un Marocain dénommé Abdeladim (30 ans) arrêté à San Martín de la Vega (Madrid) où il résidait. Il est accusé de recruter et d’embrigader des combattants pour le compte de l’organisation Daech. 13 personnes ont été arrêtées par les services sécuritaires marocains à Fès, Casablanca, Nador, Al Hoceima et Driouech.

Mourad Tabet
Jeudi 10 Septembre 2015

Lu 974 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs