Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des Gallois historiques, des Anglais stériles et des Russes atones




"C'est un rêve pour nous tous", s'est exclamé leur buteur vedette Gareth Bale. Pour leur premier Euro, les Gallois se sont qualifiés pour les 8e de finale avec un festival offensif contre la Russie (3-0), éliminée de manière inquiétante à deux ans de son Mondial.
Les Anglais aussi sont qualifiés mais sans briller ni trouver la faille contre la Slovaquie (0-0) cédant la 1re place au pays de Galles. Ce sont les tops et les flops de la soirée.

Les Gallois régalent
Quelle première! Les générations emblématiques des Ian Rush (années 80) et autre Ryan Giggs (années 2000) n'avaient jamais réussi à qualifier le pays de Galles pour un Euro. Celle de Gareth Bale y est parvenue et a même décroché un billet historique pour les 8e de finale. Avec une victoire pleine d'expérience contre une faible équipe de Russie. Les deux étoiles de la galaxie galloise ont marqué. Le milieu de terrain d'Arsenal, Aaron Ramsey, a ouvert le score d'un subtile ballon piqué dès la 11e minute. Et c'est Bale, l'une des stars du Real Madrid, qui a conclu la fête d'un extérieur du gauche (67e). Avec entre-temps un but du défenseur Neil Taylor (20e).

Bale, un but par match
Qui a dit que les stars n'étaient pas au rendez-vous? Gareth Bale porte les Gallois avec un but par match. Un coup direct contre la Slovaquie (2-1), un autre lors de la défaite face aux Anglais (2-1), et ce troisième but de près, de l'extérieur du pied gauche, face à la Russie. "C'est notre meilleur match depuis que je suis là. C'est la meilleure manière de finir. Nous sommes très heureux. Nous sommes en tête du groupe, que demander de mieux? C'est un rêve pour nous tous", s'est-il exclamé au micro de BeIN Sports. Le milieu de terrain du Real Madrid est seul en tête du classement des buteurs. Il est sorti sous les ovations du Stadium de Toulouse à la 82e. Müller, Lewandowski et autre Ronaldo, toujours muets dans cet Euro, ont intérêt à vite se réveiller.

La domination anglaise stérile
Les Anglais ont multiplié les accélérations et les tentatives, mais n'ont jamais réussi à tromper une solide défense slovaque, quand ils ne péchaient pas par maladresse. Dès le début du match, la tentative de Vardy, du genou, est tombée dans le petit filet. La reprise du gauche de Dele Alli (61e) a été sortie par un vigilant Martin Skrtel, le défenseur de Liverpool qui connaît bien ses adversaires du soir. Et Sturridge a été trop brouillon dans la finition. Pari raté pour le sélectionneur Roy Hodgson, qui avait procédé à six changements dans son onze de départ, et se retrouve avec un deuxième match nul après celui contre la Russie (1-1). Les Anglais sont qualifiés, mais à la 2e place du groupe et avec des doutes qui subsistent.

Le fiasco russe
à deux ans du Mondial   

 Ils sont éliminés, ont pris six buts en trois matches et le sélectionneur Leonid Sloutski a annoncé son départ... Les Russes sont dans le flou total à deux ans du Mondial-2018 organisé chez eux. Et dans cet Euro, la Russie s'est surtout fait remarquer par ses supporters ultra encombrants. On retiendra les violences qui ont fait 35 blessés à Marseille en marge d'Angleterre-Russie, trois hooligans condamnés à des peines de 12, 18 et 24 mois de prison ferme . Et l'ultranationaliste Alexandre Chpryguine, expulsé samedi à la suite de ces incidents, est revenu fièrement voir le match et prendre des photos à Toulouse avant de se faire à nouveau interpeller et placer en garde à vue. Un Euro à vite oublier pour les Russes.

 

Mercredi 22 Juin 2016

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs