Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Derby au goût de défi pour le Real en Coupe du Roi




Derby au goût de défi pour le Real en Coupe du Roi
Le Real Madrid est au bord de l'élimination en Coupe du Roi avant de recevoir l'Atletico jeudi (19h00 GMT) en 8e de finale retour et le tenant du titre devra se dépasser pour effacer le lourd handicap concédé à l'aller (2-0).
La "remontada" est-elle possible? Galvanisé par le tout récent troisième Ballon d'Or de Cristiano Ronaldo, le club merengue veut croire en ses chances de qualification pour les quarts, où il serait opposé au FC Barcelone, dont la visite à Elche jeudi (21h00 GMT) s'annonce comme une formalité après une large victoire au match aller (5-0).
Mais la "Maison blanche" veut se raccrocher à son histoire, riche en remontées fantastiques, avec notamment l'"esprit de Juanito", fameux joueur merengue des années 1980, dont la rage de vaincre déplaçait les montagnes.
"Quatre-vingt dix minutes au Bernabeu sont très longues", avait lancé un jour à ses adversaires le bouillant attaquant, tragiquement décédé en 1992 dans un accident de la route.
D'ailleurs, c'est face à son voisin "rojiblanco" que le Real Madrid a réussi en 2014 l'un de ses plus incroyables retournements de situation: une égalisation dans le temps additionnel en finale de la Ligue des champions et une victoire arrachée en prolongation (4-1 a.p.).
Le succès contre l'Espanyol Barcelone (3-0) samedi en Liga a remis le Real sur de bons rails après un début d'année 2015 raté (deux défaites). Et la star Cristiano Ronaldo, auréolée de son troisième Ballon d'Or, aura à coeur de briller au stade Santiago-Bernabeu: le Portugais reste sur un début de saison canon avec déjà 33 buts inscrits toutes compétitions confondues.
De son côté, l'Atletico était euphorique ces derniers jours après le retour au club de Fernando Torres et la victoire contre le Real Madrid la semaine dernière.
Mais il est brusquement retombé sur terre: battu en Liga par le FC Barcelone (3-1), le club "colchonero" a sombré au Camp Nou, affichant une désorganisation défensive très inhabituelle. Les hommes de Diego Simeone semblent néanmoins tout à fait capables de se remobiliser en passant d'une compétition à l'autre.
Ce match sera la neuvième confrontation entre les équipes en l'espace d'un an mais ce marathon de derbies n'est pas terminé: Madrid s'enthousiasmera à nouveau début février pour un dixième choc, programmé pour le week-end du 8 février au stade Vicente-Calderon. En attendant d'éventuelles retrouvailles en Ligue des champions si leur parcours et le tirage en décident ainsi...

AFP
Jeudi 15 Janvier 2015

Lu 158 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs