Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démantèlement en Espagne d’un réseau d’immigration jihadiste

Deux Marocains et deux Algériens derrière les barreaux




Les services de sécurité espagnols ont démantelé un réseau d’immigration irrégulière suspecté d’avoir servi au groupe terroriste Daech pour introduire des jihadistes en Europe.
Il est composé de deux Algériens, Abdelkarim Tergou et Abdelkader Redjimi, âgés de 33 ans et arrêtés en Galicie et deux Marocains, Mimoun Loukili (39 ans) et Miloud Loukili (26 ans) appréhendés à Almeria, a rapporté le quotidien galicien La Voz de Galicia.  
L’opération ayant conduit à ces arrestations reste ouverte, car les agents de la Guardia civil sont en train d’analyser les matériaux saisis lors des perquisitions.
Dans un communiqué publié à ce propos, le ministère espagnol de l’Intérieur a affirmé que ce réseau opérait sur la dénommée «Route des réfugiés syriens» reliant la Turquie et l’Europe de l’Est.
« Il s’agit du même couloir d’immigration utilisé en octobre 2015 par divers membres de Daech pour entrer en Europe et par certains des auteurs des attentats commis en novembre dernier à Paris », a précisé la même source.
Selon les investigations, les mis en cause avaient eu des contacts avec au moins l’un des auteurs de ces attentats interpellé à Salzbourg (Autriche).
Les enquêteurs cherchent à savoir si ces contacts s’inscrivaient dans le cadre de la préparation d’actes terroristes ou s’ils ne concernaient que les activités de ce réseau d’immigration irrégulière responsable du débarquement de quelque 200 immigrés sur l’île de Leros, en Grèce, le 3 octobre 2015.
Le nombre de personnes arrêtées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme durant ces derniers jours s’élève à 5 suite à l’arrestation, au cours de la semaine dernière à l’aéroport de Madrid, du Palestinien Muthanna Zakarna qui réside aux Canaries. Ce dernier tentait de se rendre en Syrie pour rallier Daech. Il a comparu avant-hier devant le juge qui a ordonné sa mise en détention préventive.
Depuis 2015, année durant laquelle l’alerte antiterroriste avait été portée au niveau 4 en Espagne, les forces de sécurité espagnoles ont arrêté 168 terroristes, selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur.

H.T
Mercredi 30 Novembre 2016

Lu 859 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs