Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démantèlement de deux bandes criminelles spécialisées dans les vols qualifiés


Les mis en cause sévissaient à El Jadida, Azemmour, Settat et à Meknès



La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a réussi à démanteler une bande criminelle spécialisée dans les vols qualifiés et le trafic de drogue s'activant dans les environs des villes d'El Jadida, Azemmour et Settat.
Les investigations menées à ce sujet par les services de police ont permis l'arrestation de trois accusés ayant plusieurs antécédents judiciaires et dont deux étaient recherchés dans de graves affaires criminelles, ainsi que la saisie d'une voiture utilisée dans les opérations de vols, de différentes armes blanches, du matériel électronique et du mobilier, souligne la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP.
Lors de cette opération, il a été également procédé à la saisie de 25 kg de haschich, de 2.400 litres de l'eau de vie ainsi qu'une quantité de kif et de tabac chiqué, ajoute la même source.
Les membres de cette bande, qui s'adonnaient au trafic de drogue et de boissons alcoolisées, ciblaient les appartements et les résidences situées en dehors du périmètre urbain particulièrement dans les banlieues d'El Jadida, et s'en prenaient aussi aux citoyens et marchands en route pour les marchés hebdomadaires, qu'ils agressaient sous la menace de l'arme blanche pour les déposséder de leurs biens, souligne la même source.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue et mis à la disposition de l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet compétent, alors que les recherches se poursuivaient pour l'arrestation d'éventuels complices, poursuit le communiqué, précisant que le démantèlement de cette bande s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de sécurité pour lutter contre la criminalité, sous toutes ses formes.
Pour rappel, les éléments de la police judiciaire de Meknès ont démantelé, le week-end dernier, un autre réseau de quatre malfaiteurs spécialisé dans le vol avec violence sous la menace de l'arme blanche, avait-on récemment  appris auprès de sources policières.
Après plusieurs plaintes de vol portant des signalements similaires du modus operandi qui consiste en l'usage d'une motocyclette, les éléments de la police judiciaire ont réussi à arrêter les malfaiteurs en flagrant délit de vol d'un téléphone portable d'une élève à Hay Mansour à Meknès, précise la Préfecture de police de la cité ismaïlienne.
La police judiciaire a par la suite procédé à l'interpellation de deux autres complices de ces prévenus récidivistes chargés d'écouler les objets volés, ajoute la même source.
Les mis en cause ont été présentés devant le parquet général près la Cour d'appel de Meknès pour notamment constitution d'une association criminelle, vol qualifié avec récidive, vols sous la menace d'une arme blanche et trafic de comprimés psychotropes.

 

Libé
Lundi 25 Janvier 2016

Lu 829 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs