Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démantèlement à Agadir d'un réseau de trafic international de drogue




Les services de la police judiciaire relevant de la préfecture de police d'Agadir ont procédé récemment au démantèlement d'un réseau criminel de trafic international de drogue et à l'arrestation de cinq suspects, dont un repris de justice, et ce dans le cadre des efforts consentis par les services de la sûreté nationale dans la lutte contre le trafic international des stupéfiants.
Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), parvenu à la MAP, indique que l'arrestation des mis en cause est intervenue suite à l'interception d'un véhicule de transport international en provenance de Tanger et se dirigeant vers un pays étranger avec à son bord une quantité de produits de conserve destinée à l'export, précisant qu'après avoir soumis le véhicule au scanner, il s'est avéré qu'il transportait une quantité importante de hachich.
La même source souligne que les services de sécurité procédaient actuellement au déchargement de la quantité de drogue saisie pour en déterminer le poids, ajoutant qu'une enquête a été ouverte avec les prévenus, dont le conducteur et le copropriétaire du véhicule, sous la supervision du parquet général compétent en vue de déterminer d'éventuels liens de ce réseau avec d'autres organisations criminelles, et arrêter les autres personnes qui seraient impliquées dans ce trafic.
Le même jour, quelque 20 kg de chira (résine de cannabis) ont été saisis au point de passage de Bab Sebta lors d'une opération de lutte contre le trafic de drogue soldée par l'arrestation d'un Français d'origine algérienne, selon une source douanière.
La drogue a été découverte, lors d'une opération de routine menée conjointement, dimanche soir, par les services de la douane et de la police, à l'intérieur d'un véhicule immatriculé en France et conduit par un Français d'origine algérienne, qui tentait de faire passer la drogue vers la France via le préside occupé de Sebta, précise la même source.
Le mis en cause a été présenté à la police judiciaire de Tétouan pour complément d'enquête menée sous la supervision du Parquet général, avant d'être déféré devant la justice, ajoute la même source.

Jeudi 14 Janvier 2016

Lu 246 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs