Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Del Bosque: “De temps en temps, important de perdre”




Del Bosque: “De temps en temps, important de perdre”
Le sélectionneur de l'Espagne Vicente Del Bosque a reconnu que le Brésil avait été "meilleur" que son équipe, estimant qu'"on ne peut pas toujours gagner, et de temps en temps, c'est important de perdre".

Q: Quelle est votre première réaction ?

R: "Je félicite les Brésiliens, ils ont été meilleurs que nous aujourd'hui. Tout a bien tourné pour eux, nous avons encaissé les buts dans des moments cruciaux, en début et en fin de première période et en début de seconde période, mais il faut reconnaître que le Brésil était très bien. Nous savions à quel point c'était difficile de gagner, on ne peut pas toujours gagner, et de temps en temps, c'est important de perdre. Nous ne sommes pas invincibles, et le match de ce soir l'a prouvé".

Quel est votre message aux supporters espagnols ?

 "Nous regrettons de ne pas avoir pu leur procurer de la joie. Mais nous devons être fiers de nos joueurs, ce n'est pas le moment de les critiquer mais de les remercier pour tout ce qu'ils ont fait".

 Quelle a été la clef du match ?

"Il y a eu le premier but, puis ils ont exercé une pression très forte dans tout le terrain, avec des fautes pas violentes mais continues qui ont empêché la continuité du jeu, mais je ne veux pas que ce soit considéré comme une excuse".

Votre jour de récupération en moins par rapport au Brésil a-t-il pesé?

"Je ne crois pas que ça soit une donnée pertinente, le Brésil a mérité sa victoire et il faut accepter la défaite".

Le Brésil devient-il le grand favori du Mondial-2014?

"C'est sans aucun doute un des favoris, parce que ce sera le pays hôte et parce qu'il a une très bonne équipe. Il a progressé en cinq matches, en commençant déjà bien, et il a gagné la coupe avec un très bon match".

Qu'avez-vous pensé du Brésil en tant que pays d'accueil ?

 "Nous avons été à l'aise. Nous nous sommes un peu plaints de la chaleur mais bien sûr on ne peut pas changer ça. Il y a eu des moments où nous avons suffoqué, mais ce n'est pas une excuse".

C'est un sacré coup d'arrêt pour vous...

"Bien sûr, nous ne sommes pas heureux de la défaite, et il faudra l'analyser, mais nos antécédents font que nous restons optimistes. Nous avons de bons joueurs, un bon style de jeu, et nous n'avons pas à les changer à cause d'une défaite, même si elle est méritée. Nous sommes contents de notre parcours de ces dernières années, les résultats et le jeu. Ce soir le Brésil a été meilleur que nous. Nous avons désormais le regard rivé sur la date du 6 septembre (match contre la Finlande en qualifications pour le Mondial-2014, ndlr) pour avoir le droit de revenir au Brésil".

Libé
Mardi 2 Juillet 2013

Lu 454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs