Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Découverte en Namibie d’une nouvelle espèce de musaraigne-éléphant




Découverte en Namibie d’une nouvelle espèce de musaraigne-éléphant
Ce n’est pas tous les jours que les zoologistes ont l’occasion de découvrir de nouveaux mammifères. Mais les chercheurs font parfois des trouvailles intéressantes, et l’une des dernières en date est particulièrement intrigante. Officiellement dénommée Macroscelides micus, il s’agit d’une sorte de musaraigne découverte en Namibie, et qui tient plus de l’éléphant que de la souris. 
Cette nouvelle espèce appartient à la famille des Macroscélididés, ou musaraignes à trompe, et n’a été identifiée que très récemment alors qu’elle reposait dans les collections de l’Académie des sciences de San Francisco depuis plusieurs années. 
En examinant leurs échantillons de musaraignes à trompe, également appelées sengi, les chercheurs de l’Académie se sont rendu compte que l’une d’entre elles n’avait pas l’air comme les autres, notamment en raison de la couleur de son pelage et de sa très petite taille. Mais s’agissait-il d’un spécimen singulier, ou d’une toute nouvelle espèce ?
De son côté, une équipe de scientifiques s’est rendue dans le désert namibien afin de prélever quelques individus. Avec 9 voyages, et 50 à 200 pièges posés par nuit, ils sont parvenus à capturer 21 sengi, dont 15 se sont avérés appartenir à une nouvelle espèce, récemment décrite dans le Journal of Mammalogy.
“Si nos collègues n’avaient pas collecté ces spécimens à la valeur inestimable, nous n’aurions jamais réalisé qu’il s’agissait en fait d’une nouvelle espèce, car les différences entre celle-ci et les autres sont très subtiles”, a déclaré John Dumbacher, curateur en ornithologie et mammalogie à l’Académie, et auteur principal de l’étude.
 Longue de 19 cm, queue incluse, la petite créature se caractérise par la couleur presque rouge de sa fourrure, qui lui permet de se camoufler dans son environnement naturel rocheux. A ce jour, il s’agit de la plus petite espèce de sengi jamais observée, ce qui explique qu’elle ait été appelée “micus”, un mot dérivé du grec “mikros” signifiant “petit”.
Comme toutes les autres espèces de sa famille, elle possède un long museau rappelant la trompe des éléphants ou des fourmiliers. Elle lui permet d’attraper les insectes vivant sous terre, comme les fourmis ou les termites. Mais la ressemblance avec l’éléphant va bien plus loin : l’analyse de l’ADN de cette espèce prouve qu’elle est en réalité bien plus proche des pachydermes que des musaraignes.
Les musaraignes à trompes ne sont d’ailleurs pas classifiées avec les musaraignes classiques. Elles appartiennent au super-ordre des Afrotheria, un groupe comprenant des mammifères vivant en Afrique ou dont les origines sont africaines, parmi lesquels se trouve l’éléphant d’Afrique. Pour John Dumbacher, le petit animal peut aussi être comparé à une antilope, en raison de ses pattes maigrelettes au vue de la taille de son corps. 
Elle préfère également dormir à l’ombre des buissons plutôt que se creuser un terrier. “Microscelides micus est très différente des autres membres de son genre et il est excitant de penser qu’il y a encore des endroits dans le monde où même la faune mammifère est inconnue et attend d’être explorée”, ajoute le scientifique cité par l’International Business Times. 
Selon les auteurs de l’étude, s’il peut paraître surprenant que l’espèce n’ait pas été découverte plus tôt, cela pourrait s’expliquer par le fait que le petit animal vit “dans une petite zone reculée difficile d’accès, qui n’a été que récemment explorée par les biologistes spécialistes des petits mammifères”. 
Pour mieux connaître Microscelides micus, ces derniers prévoient de retourner en Namibie d’ici quelques mois pour équiper quelques spécimens de minuscules colliers GPS.  

Maxisciences
Mardi 8 Juillet 2014

Lu 540 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs