Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Découverte de crânes romains sous réseau ferroviaire à Londres




Découverte de crânes romains sous réseau ferroviaire à Londres
Des archéologues ont découvert vingt crânes sur les rives de ce qui était la rivière Walbrook, à Londres. Cette découverte a eu lieu lors des travaux pour le Crossrail, le projet de réseau ferroviaire londonien. Selon eux, les ossements dateraient probablement de la période romaine et auraient pu être des victimes de la légendaire reine Boudicca.  Le projet de construction du réseau ferroviaire Crossrail, au coeur de Londres, a été perturbé par une découverte de taille. Des archéologues ont mis au jour vingt crânes noircis, qui dateraient de l’époque romaine. Selon les spécialistes, ils pourraient même avoir été victimes de la révolution menée par la célèbre reine Boudicca, qui a totalement ébranlé les fondations de l’Empire romain au Royaume-Uni.  En vérité, les scientifiques s’attendaient à trouver des milliers de squelettes sur le site puisque le Crossrail doit être construit au dessus de l’ancien cimetière de Bedlam, datant du XVIIème siècle. Néanmoins, la présence de ces crânes romains est pour eux une surprise. En effet, les crânes déjà retrouvés ne sont pas issus du cimetière, puisqu’ils ont été découverts dans des massifs de végétaux, probablement pris dans les coudes de la rivière Walbrook, asséchée depuis longtemps. Ce n’est pas la première fois que les archéologues retrouvent des crânes romains le long de l’ancienne Walbrook. Souvent décapités et jetés négligemment dans la rivière, ils sont considérés comme des victimes de la rébellion de Boudicca. En effet, en 61 après notre ère, la tribu Iceni de la reine Boudicca s’est dispersé au Sud-Est de l’Angleterre et ont attaqué les positions romaines se trouvant sur le chemin de Londres.
Selon Jay Carver, qui mène les recherches, cette découverte “pourrait ainsi permettre de lever le voile sur le puzzle qu’est l’Histoire de Londres à cette époque”, reprend le Guardian. Il craint cependant que la Walbrook ait, tout simplement, balayé les abords d’un cimetière romain, en emportant quelques crânes. De forme cylindrique, les crânes aurait alors roulé plus loin, emmenés par le courant, que les os longs des corps.
Les restes doivent encore être datés, mais Nicholas Elsden, du Museum d’Archéologie de Londres, estime qu’ils remontent au IIIème ou au IVème siècle, ce qui exclurait que les défunts aient été victimes de l’assaut du peuple des Iceni. “C’est assez inhabituel de découvrir autant d’artefacts au même endroit, alors que ce n’était pas un cimetière. Nous sommes tout de même à 90 mètres en dehors des murs de la ville romaine”, ajoute-t-il à la BBC. Don Walker, spécialiste en ostéologie, avance que la présence de différentes traces grises et marrons signale que les crânes ont sûrement été enterrés dans des endroits différents. Mais des investigations plus poussées devront être conduites notamment pour déterminer le sexe et l’âge des victimes. Les marques chimiques sur les dents devraient elles révéler leur origine et leur régime alimentaire. La nouvelle ligne ferroviaire devrait être installée profondément sous Londres. Or, cette zone est justement l’un des plus grands sites archéologiques du pays. Actuellement, plus de 10.000 artefacts, allant des os de mammouths aux victimes de la peste en passant par de la vaisselle victorienne, ont été retrouvés par les archéologues.
De leur côté, les vingt crânes ont été découverts par des ouvriers du bâtiment qui creusait une fosse près de la station Liverpool Street, à plus de trois mètres de profondeur. Ils ont également exposé des morceaux de charpente qui auraient pu appartenir aux murs du cimetière médiéval. Les fouilles devraient se poursuivre l’an prochain.  Les archéologues s’attendent à retrouver d’autres restes romains ainsi que de nombreux corps datant du XVIIème siècle. Ils ont déjà mis au jour les restes d’une superbe route romaine ainsi qu’un fer à cheval coincé à sa surface.

Libé
Mercredi 9 Octobre 2013

Lu 542 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs