Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Découverte d’un reptile marin vieux de 78 millions d'années




La découverte d'un fossile d'un reptile marin vieux de 78 millions d'années avec son embryon bien formé, un spécimen unique, révèle que ce plésiosaure mettait bas sa progéniture et ne pondait pas d'oeufs, selon une étude parue jeudi.
Ce plésiosaure adulte carnassier, un polycotylus latippinus, mesurait 4,7 mètres de long et était muni de quatre nageoires.
Il vivait aux côtés des dinosaures durant l'ère du Mésozoïque (-251 à -65 millions d'années) et porte un embryon au corps développé avec des côtes, vingt vertèbres, des hanches et les os des nageoires.
Pour Robin O'Keefe, un biologiste de l'Université Marshall (Virginie Occidentale) et Luis Chiappe, directeur du Musée du dinosaure au Musée d'Histoire naturelle de Los Angeles, où ce “double fossile” est actuellement exposé, il s'agit de la première preuve que les plésiosaures mettaient bas plutôt que de pondre et faire éclore leurs oeufs.
Bien que cette façon de donner naissance ait été documentée chez plusieurs autres groupes de reptiles aquatiques du Mésozoïque, aucune indication jusqu'alors ne laissait penser que les plésiosaures mettaient également bas leurs petits.
Ces deux chercheurs, principaux auteurs de ces travaux publiés dans la revue américaine Science datée du 12 août, ont aussi déterminé que les plésiosaures étaient uniques parmi les reptiles aquatiques préhistoriques par le fait qu'ils donnaient naissance à un seul petit à la fois, qui plus est de grande taille.
Selon ces paléontologues, ces animaux pourraient bien avoir vécu en groupe s'occupant de leurs petits.
“Les scientifiques supputaient depuis longtemps que la morphologie des plésiosaures n'était pas bien adaptée pour sortir de l'océan et venir pondre leurs oeufs sur le sol”, relève Robin O'Keefe.
“L'absence jusqu'ici d'indice sur la manière dont ces reptiles donnaient naissance était inexplicable et ce fossile avec son embryon permettent pour la première fois d'élucider ce mystère”, ajoute-t-il.
Les plésiosaures n'ont aucun descendant vivant connu mais étaient très communs dans les océans de la planète à l'époque des dinosaures disparus il y a 65 millions d'années.

AFP
Mercredi 17 Août 2011

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs