Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Décision américaine sur les renforts en Afghanistan dans les prochains jours, selon Gates

Nouveaux attentats à Kaboul




Décision américaine sur les renforts en Afghanistan dans les prochains jours, selon Gates
Plusieurs personnes ont été tuées hier matin à Kaboul dans un double attentat suicide, presque immédiatement revendiqué par les talibans, qui visaient des bureaux de l’administration pénitentiaire afghane, ont indiqué des policiers sur les lieux. Selon un témoin, l’attaque a été perpétrée par deux hommes à pied: le premier a ouvert le feu sur les gardes de l’entrée principale de cette administration tandis que le second se frayait un passage, puis les deux hommes ont fait exploser les bombes qu’ils portaient sur eux.
Cet attentat, revendiqué par les talibans par téléphone auprès de plusieurs médias, s’est produit dans un quartier de la périphérie nord de la capitale afghane. “Il y a de nombreux morts”, a assuré à un journaliste de l’AFP un officier de police sur place, qui a requis l’anonymat. “Au moins huit personnes ont sans doute été tuées”, a précisé un de ses collègues, sans être toutefois totalement sûr de ce premier bilan. Un journaliste de l’AFP a pu apercevoir au moins quatre personnes qui semblaient mortes. Kaboul, jusqu’alors épargnée par les attaques des insurgés, est devenue le théâtre, depuis deux ans, d’attaques de plus en plus fréquentes et audacieuses, signe que l’insurrection gagne du terrain et en intensité malgré la présence dans le pays de quelque 70.000 soldats étrangers.
Par ailleurs, le ministre américain à la Défense Robert Gates a estimé mardi que l’administration du président Barack Obama prendrait probablement une décision sur l’ampleur du renfort de troupes à envoyer en Afghanistan dans les prochains jours. “C’est la première fois que ce président doit déployer un grand nombre de troupes à l’étranger”, a souligné M. Gates lors d’une conférence de presse au Pentagone, à Washington.
Barack Obama semble disposé à satisfaire la requête du commandant en chef des forces en Afghanistan, qui demande trois brigades de combat supplémentaires, soit environ 14.000 à 16.000 hommes. Quelque 33.000 militaires américains sont déjà déployés en Afghanistan. Le chef de l’état-major interarmes, l’amiral Mike Mullen, a estimé lundi que Washington n’enverrait probablement pas plus de 30.000 soldats supplémentaires, et a évoqué une fourchette de “20.000 à 30.000”. A noter également que le président Obama a ordonné un réexamen de la stratégie politique des Etats-Unis vis-à-vis de l’Afghanistan et du Pakistan avant le sommet de l’Otan début avril. M. Obama a confié cette mission à un ancien responsable de la CIA, Bruce Riedel, actuellement membre du groupe de réflexion Brookings Institution, a précisé le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs. L’émissaire spécial pour l’Afghanistan, Richard Holbrooke, co-présidera le comité chargé du réexamen stratégique, aux côtés du sous-secrétaire à la Défense, Michele Flournoy.

AFP, AP
Jeudi 12 Février 2009

Lu 189 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs