Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Décès du supporter wydadi Hamza Bekkali : La version du ministère de la Santé publique via la MAP




Décès du supporter wydadi Hamza Bekkali : La version du ministère de la Santé publique via la MAP
Feu Bekkali Hamza, décédé suite aux incidents survenus, le 14 avril, au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, ne s'était pas présenté pour complément d'examens à l'hôpital 20 août, indique le ministère de la Santé dans un communiqué.
"L'enquête montre que Feu Hamza a été admis au service d'accueil des urgences le 14-04-2012 suite à un traumatisme cranio-facial à 14h45 et il a été vu par un médecin résident en neurologie", précise le communiqué parvenu dimanche à la MAP.
"A l'admission, le patient était conscient avec un état hémodynamique et un état respiratoire stables, il a bénéficié de soins locaux au niveau de la face et du cuir chevelu, et a été adressé au service des urgences de l'hôpital 20 août pour avis ORL et pour un scanner cérébral," ajoute la même source, précisant que "le patient ne s'est pas présenté pour ce complément d'examens à l'hôpital 20 Août."
Le ministère de la Santé indique, par ailleurs, que devant l'afflux massif des victimes des incidents du 14 avril, l'administration de l'hôpital a décidé de "renforcer ses équipes et d'assurer la gratuité des soins pour toutes les victimes".  Selon le communiqué, "l'ensemble des patients, soit 73 patients dont 34 policiers et forces auxiliaires et 39 jeunes supporters, ont été vus initialement par les médecins urgentistes."
Un total de "45 patients ont nécessité des soins locaux en ambulatoires, 36 ont eu besoin d'un avis des médecins traumatologues qui ont prescrit des examens radiologiques réalisés sur place, et 27 des victimes ont eu besoin d'avis des médecins neurologues qui ont prescrit 6 scanners dont celui de Feu Bekkali Hamza", ajoute-t-on de même source.
Le ministère signale, en outre, qu'"aucun des patients n'est décédé au service d'accueil des urgences et les patients ont tous bénéficié gratuitement des soins et des bilans radiologiques nécessaires".

Libé
Mardi 24 Avril 2012

Lu 671 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs