Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Décès de notre collègue Mohamed Kadimi




Décès de notre collègue Mohamed Kadimi
Adieu l'ami …
Il nous a quittés dimanche. Le Jour de Dieu, Mohamed Kadimi a, en effet, rendu l'âme en cours d'après-midi, terrassé par une longue maladie contre laquelle nulle médication n'est arrivée à bout. Il est mort dans la fleur de l'âge en laissant derrière lui une famille éplorée et une rédaction qui n'oubliera jamais son professionnalisme, sa constante disponibilité et sa profonde gentillesse.
Treize années durant, le regretté avait donné quotidiennement le meilleur de lui-même à notre journal.
En militant convaincu d'un métier qui fait partie intégrante des mécanismes qui accompagnent l'épanouissement de la démocratie et des droits de l'Homme, il avait passé le plus clair de son temps à décrypter le cours des évènements pour en comprendre les flux et les reflux.
Homme de convictions, le regretté avait rejoint Libé au terme de ses études supérieures et y a fait partie de la génération de journalistes qui ont fait le vœu d'anoblir l'exercice de la profession malgré les contingences et les difficultés auxquelles cet exercice se heurte parfois.
Mohamed Kadimi a tiré sa révérence, alors qu'il voulait encore croquer la vie à pleines dents. Comme tous les soutiers de l'Histoire que sont les vrais journalistes, il souhaitait encore faire mieux et plus.
A l'article de sa mort, nous ne pouvons que lui dire adieu, les larmes aux yeux et la peine au cœur.
En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos condoléances les plus émues à sa femme, à ses filles Salma et Sofia, à ses parents, à ses frères et sœurs ainsi qu'à l'ensemble des membres de sa famille.
Puisse Dieu avoir le regretté en Sa sainte miséricorde.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Libé
Mardi 24 Août 2010

Lu 1439 fois


1.Posté par bakanzize mohamed le 24/08/2010 10:50
Nos condoléances à toute la famille et amis.
Puisse Dieu avoir le défunt en sa sainte miséricorde
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons


2.Posté par adil le 24/08/2010 22:17
j'ai connu le défunt à l'université de casablanca, digne, loyal, respecteux... cette mauvaise nouvelle me déchiquete le coeur.
je savais qu'il était journaliste à Liberation, mais nos contactes se sont rompus depuis quelques années.
"un peu" de Brel à la mémoire de celui qui adorait Brel:

La mort m'attend comme une vieille fille
Au rendez-vous de la faucille
Pour mieux cueillir le temps qui passe
La mort m'attend comme une princesse
A l'enterrement de ma jeunesse.

A dieu l'ami.

3.Posté par Kinini Abdellatif le 25/08/2010 00:01
Mes Condoléances aux frères Benarbia et Abdelhadi Khairat ,à la famille du Défunt Frère et à tous ses Amis à Libé
Inna Li Allah wa inna ilayhi Raji3oune

Kinini Abdellatif

4.Posté par idriss le 25/08/2010 17:15
C'est avec une inconsolable affliction que j'ai appris la mort de mon frère et ami Si Mohamed Kadimi.La dernière fois que je l'ai eu au téléphone, pour m'enquérir de ses nouvelles ,sa voix est fluette.Cette grace de maladie a déjà fortement sapé sa santé.C'est une grave perte pour la famille de la presse.Il était un journaliste intègre,professionnel ,aimé de tous ses collègues à Libé.Notre dernière entrevue date de l'an dernier lors de mon passage à Casa .Nous avons passé ensemble ,dans une ambiance familliale ,de mémorables moments ,en campagnie de sa femme Fatima et ses deux anges,la petit Sofia et sa soeur Salma. Mes condoléances à la famille du défunt et à notre frère Si Mohamed Benarbia ,le directeur de Libé.
IDRISS OUCHAGOUR.

5.Posté par Mohamed EL WAZIKI le 26/08/2010 00:46
Mes condoléances à toute la famille, aux amis, collègues et tous ceux ou celles qui ont connu feu Si Mohamed..
Mes condoléances à M.Benarbia, Saadi, Alain, Mountassir, Bouhamida, Atika...et à toute la famille ittihadie...

"Inna lillah wainna ilyhi rajiaoune"

6.Posté par mme kadimi le 07/11/2010 23:20
Très touchés par les nombreuses marques de compassion de sympathie et d'affection qui leur ont été témoignées dans le deuil qui nous frappe lors du décès.
Nous tenons à vous remercier très affectueusement et très sincèrement de votre soutien et de votre présence et pour votre courrier, C’est dans ces instants que l’on compte ses vrais amis,
Vous avez été d'un très grand réconfort dans ces mêmes
moments douloureux.

7.Posté par Yassine ALAOUI le 10/05/2012 00:15
Je viens d’apprendre le décès du défunt après tout ce temps la et je tiens a présenter mes condoléances pour sa famille, ses amis et a ses collègues, je suis très triste d'avoir perdu un frère.
je ne trouve pas d’expressions pour m'exprimer.

8.Posté par chorouk le 14/06/2016 17:29 (depuis mobile)
moi sa fille Sofia c''est mon amie que je l''aime beaucoup.❤❤❤الله يرحمه و الدوام لله سبحانه تعالى.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs