Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Début mercredi du dialogue national pour sortir la Tunisie de la crise politique

Ennahda confirme sa participation aux négociations




Début mercredi du dialogue national pour sortir la Tunisie de la crise politique

Le démarrage effectif du dialogue national en Tunisie pour sortir le pays d’une crise politique aura lieu, mercredi le 23 octobre, a annoncé, vendredi, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Hassine Abassi.«Nous sommes voués à un même sort. Celui de concrétiser la feuille de route, de s’entendre et de parvenir à aplanir tous les obstacles», a déclaré M. Abassi à l’issue de la rencontre tenue entre les organisations parrainant le dialogue et les représentants des partis signataires de la feuille de route.«Les difficultés liées à l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) nous ont contraints à organiser des séances préparatoires pour parvenir à fixer la date de démarrage effectif du dialogue national», a précisé Abassi.«Le dialogue national sera l’occasion de parachever le processus constituant et d’élire les membres de l’ISIE», a-t-il ajouté, indiquant qu’il a été convenu d’adopter une démarche qui prend en considération les décisions du tribunal administratif de manière à éviter des recours potentiels». S’agissant de la démission du gouvernement, telle que prévue par la feuille de route, Abassi a souligné que la démission «n’est envisageable que dans le délai fixé, à savoir «trois semaines à compter du démarrage effectif du dialogue», selon la TAP.
Le parti islamiste Ennahda qui dirige le gouvernement a lui aussi confirmé dans un bref communiqué sa participation aux négociations à partir du 23 octobre.
Mais signe d’un désaccord persistant, il a réaffirmé être prêt à quitter le pouvoir dès que la Constitution serait adoptée, alors que l’opposition veut en premier lieu un nouveau gouvernement.
«Le changement de gouvernement aura lieu après la ratification de la Constitution et l’achèvement de la mission de la constituante», a indiqué Ennahda dans son communiqué relayé par l’AFP La date choisie pour le début du dialogue et les manifestations marquent le deuxième anniversaire de l’élection d’une Assemblée nationale constituante (ANC) qui devait à l’origine adopter en un an une Constitution. Faute de consensus entre les islamistes, leurs alliés et l’opposition, ce calendrier a été sans cesse repoussé. « Ce qu’on appelle dialogue national est un rejet du processus de transition démocratique en Tunisie et une contestation des résultats des urnes », a déclaré samedi à l’Agence TAP, le secrétaire général du Courant démocratique Mohamed Abbou. Il participait à Hammamet aux travaux du 2è conseil national de son parti. Contrairement à ce que certains croient, le débat national ne construit pas une démocratie, a-t-il dit. Et d’ajouter « Nous nous engageons, toutefois, à accepter les résultats de ce dialogue et à respecter le cabinet de consensus qui sera formé». Le courant démocratique a foi en les résultats des urnes et en les moyens de pression pacifiques sur le gouvernement pour obtenir les réformes nécessaires, a-t-il dit.
M.Abbou a appelé à l’urgence d’achever la phase de transition et d’organiser des élections loyales et démocratiques.

Libé
Lundi 21 Octobre 2013

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs