Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Débat sur la liberté des médias à Marrakech




Débat sur la liberté des médias à Marrakech
Près de 80 journalistes issus de différents pays de pourtour méditerranéen ont plaidé unanimement à partir de Marrakech en faveur de la consolidation de la liberté des médias. Ces prescripteurs d'opinions se sont réunis les 7 et 8 février dans le cadre d'une conférence régionale sur la liberté des médias dans le partenariat euro- méditerranéen. Ce conclave est organisé conjointement par la Commission européenne et le Centre pour la liberté des Médias dans la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA).
Le diagnostic de la situation des médias dans nombre de pays de la région a permis de conclure à la nécessité de créer un réseau euro- méditerranéen des journalistes et professionnels des médias pour rendre plus fluides les échanges et les contacts entre eux.
Autre point saillant qui a suscité tant d'intérêt de la part des conférenciers étant les difficultés rencontrées par les journalistes de la rive Sud de la Méditerranée en matière de liberté de circulation et d'accès à l'information. La nécessité de la mise en place d'un cadre législatif unifié favorisant une meilleure sécurité et la libre circulation des journalistes, a été aussi l'une des conclusions des participants pour qui les principes déontologiques de la profession journalistique doivent être définis par les hommes des médias eux-mêmes. Ils ont estimé nécessaire que l'Union européenne incite et encourage les gouvernements des pays du pourtour méditerranéen à s'engager pour la promotion et la consolidation des droits relatifs aux libertés de la circulation des journalistes, d'expression et d'accès à l'information.
Ils se sont prononcés aussi en faveur d'une intervention de la Commission européenne pour atténuer les tensions et réguler les rapports entre les médias et les politiques.  
Même vision du conseiller politique de la Commission européenne (CE) au Maroc, Jérôme Cassiers qui s'est dit pour un soutien de la liberté des médias et un renforcement de la responsabilité des professionnels, mettant en avant l'importance de la liberté des médias en tant que pilier majeur de l'édification européenne.
Tom McGrath, responsable des médias, information et communication pour la région Euromed à la CE, s'est arrêté, lui, sur l'importance de cette rencontre dont les recommandations devront contribuer à élargir le champ de la liberté des médias.
Said Essoulami, directeur exécutif du Centre pour la liberté des médias (CMF MENA) a soulevé les problématiques de la liberté de circulation des journalistes de la rive Sud et du libre accès à l'information qui demeurent des fondements de la démocratie et de la liberté des médias. 

Mohamed RAMI
Jeudi 11 Février 2010

Lu 798 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs