Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Débat à la Benky




Débat à la Benky
Il ne se passe pas un jour sans qu’il nous gratifie de ses inepties. Cette fois, c’est de la langue arabe, dans ses deux conceptions, qu’il a choisi de parler devant un parterre exclusivement  pjdiste. C’est sa façon à lui de prendre part à un débat concernant la réforme de l’enseignement et la place que doit y occuper l’arabe classique ou celui dialectal. Egal à lui-même, et au lieu d’aller au fond du problème, Abdelilah Benkirane fait dans le terrorisme intellectuel. En se voulant chantre de la défense de l’arabe littéraire, ce qui est, après tout, son droit le plus absolu, il a choisi, comme à son habitude, d’accuser de tous les maux ceux qui ne sont pas de son avis.
Ce serait donc un mystérieux lobby francophone, aux ordres de la France qui serait derrière l’appel de réserver une place dans l’enseignement à l’arabe dialectal qui, toujours selon le raisonnement trop illuminé de l’actuel chef du gouvernement, constitue une menace pour la stabilité du pays. Rien que ça ! Les fondements de l’Etat marocain, a-t-il entonné, sont l’islam, l’arabe et le Trône. On serait enclin à partager son avis, mais pas à 100% toutefois.
Pour l’islam et le Trône, il n’y aurait rien à dire, même si le judaïsme, en particulier, constitue la religion de bon nombre de citoyens tout aussi marocains.
D’ailleurs, on doit au PJD d’avoir exigé que ne figure pas la liberté de croyance dans l’actuelle Constitution. Il avait peur (le pauvre !) que cela puisse avoir des conséquences  néfastes sur notre identité islamique (sic). Plus grave encore, Benkirane cite l’arabe comme troisième pilier oubliant à dessein l’amazigh tout autant consacré comme langue officielle par la Constitution. Et puis, et puis … on n’a pas besoin que le même Benkirane nous sorte à chaque fois ce qu’en pense le Roi,  ou ce qu’il fait. Les Marocains n’ont pas besoin de lui pour le savoir.
La question à laquelle il doit plutôt apporter une réponse : Que fait-il, lui, Benkirane, et sa majorité, de valable?

Par Mohamed Benarbia
Mardi 24 Février 2015

Lu 523 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs