Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De vents violents causent de lourds dégâts à Nador




De vents violents causent de lourds dégâts à Nador
Depuis mercredi, un vent violent soufflait sur la ville de Nador, atteignant une force de 90 km/h. Cette intempérie a causé des dégâts au niveau matériel et humain. L'hôpital de la ville a enregistré 24 visites, sachant que la majorité des blessés étaient des enfants dont deux présentaient des séquelles graves. Pour ce qui est des dégâts matériels, le bilan fait état de détérioration de quelques propriétés privées, ainsi que de certains établissements publics. L'on citera à ce propos la chute d'une antenne relais de téléphone, de poteaux d'électricité, d'arbres, en plus du mur du lycée El Faid, sans omettre les lourds dégâts ayant touché le marché « Al Maghrib El Kabir ». Ces conditions météorologiques « exceptionnelles » ont été accompagnées par quelques mesures de circonstance, dont la plus en vue est celle prise par certains établissements scolaires, aussi bien du privé que du public, qui ont jugé bon de suspendre les cours. Il convient de souligner que ce vent violent a perturbé le trafic maritime. Selon une source portuaire, rapportée par la MAP, « le trafic maritime de et vers le port de Nador a été suspendu jeudi. Tous les navires ont été obligés de rester amarrés au port de Nador (qui) n'a enregistré ni entrée ni sortie de bateaux depuis jeudi matin ». A noter que si la force des vents avait atteint lors des deux premiers jours 90 km/h, elle devait baisser hier pour se situer aux alentours de 70 km/h. Pour Mohamed Belouchi de la direction de météorologie nationale, il avait fait état « d'un temps perturbé et instable sur l'ensemble du Royaume avec des averses et des vents très forts sur la Méditerranée et le nord de l'Oriental ». Et d'ajouter que "le Royaume connaît une situation météorologique normale pour la saison qui tend toutefois vers l'amélioration pendant ce week-end, sauf pour l'extrême nord du pays". Mellilia n’a pas été épargné Un deuxième tronçon du grillage métallique entourant le préside occupé de Mellilia a été détruit hier par les vents violents qui soufflent sur la région. La partie postérieure de clôture métallique s’est effondrée sur une centaine de mètres près du tronçon détruit mercredi soir sur une soixantaine de mètres au niveau de la plage “Hipica” près du port de Beni Ensar. La partie antérieure de la clôture n’a pas été affectée, a assuré la délégation du gouvernement espagnol dans le préside occupé. En plus de la destruction du grillage métallique, les vents violents, qui ont atteint par moments 100 Km/h, ont obligé les écoliers à rester chez eux.

S.M
Samedi 7 Mars 2009

Lu 436 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs