Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De nouvelles saisies de produits impropres à la consommation


L’ONSSA poursuit le contrôle sanitaire des produits alimentaires



De nouvelles saisies de produits impropres à la consommation
La saisie et la destruction des produits alimentaires impropres à la consommation se poursuivent avec une certaine inquiétude. 
En effet, les pratiques frauduleuses autour des aliments semblent persister, en cette période de mois sacré, en dépit des dispositions prises ici et là pour endiguer ce phénomène.
Pour la deuxième semaine du mois sacré de Ramadan, les agents de contrôle de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont procédé à de nouvelles saisies d’aliments impropres à la consommation. 
Dans le cadre des dispositifs de contrôle de la sécurité sanitaire des produits alimentaires mis en place par cet établissement, les différents services de contrôle ont procédé à des investigations qui ont abouti à la saisie et à la destruction de 310 tonnes de produits impropres à la consommation.
L’ONSSA a indiqué dans un communiqué avoir saisi notamment : 51 tonnes de dattes, 19 tonnes de farine, 709 kg de fruits secs, 15 tonnes de préparations sucrantes, 16 tonnes de boissons et d’huiles alimentaires. 
Les investigations ont également permis de saisir et détruire d’autres produits, poursuit la même source. C’est notamment le cas des  viandes et produits à base de viande (22 tonnes),  de produits de la pêche (43.5 tonnes) et de produits laitiers, principalement le beurre (5.5 tonnes). 
Selon le bilan des actions de contrôle réalisées au cours de cette deuxième semaine, 36.600 tonnes de divers produits alimentaires d’origines animale et végétale importés ont fait l’objet de contrôle par les services compétents de l’Office aux différents postes frontaliers. Sur le marché local, les brigades de contrôle de l’ONSSA ont réalisé 1.933 sorties de contrôle sur le terrain dont 1.010 en commissions provinciales et préfectorales. 
Au cours de ces sorties, l’ONSSA précise avoir rédigé « 254 procès-verbaux de prélèvements d’échantillons aux fins d’analyses et 90 procès-verbaux de constatations directes d’infraction ont été établis ». 
Par ailleurs, comme lors des opérations effectuées au début du Ramadan, plusieurs actions de sensibilisation en matière d'entreposage des produits alimentaires, d'étiquetage et des conditions d'hygiène ont été également menées au profit des consommateurs et des professionnels. L’objectif étant d’amener ces derniers à prendre conscience de l’importance des règles d’hygiène et les risques de contamination.
Il est à souligner que l’ensemble des actions menées depuis le début du mois sacré de Ramadan, par les inspecteurs de l’ONSSA porte à 926 tonnes le total de produits alimentaires d’origines animale et végétale saisis et détruits. Une quantité qui en dit long sur les risques que font prendre certains commerçants aux consommateurs. Autant dire que la vigilance doit rester de rigueur si l’on ne tient pas à avoir une mauvaise surprise dans son assiette.
 

Alain Bouithy
Lundi 6 Juillet 2015

Lu 1430 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs