Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De la poésie pour favoriser l'échange




De la poésie pour favoriser l'échange
Les 7èmes rencontres internationales de la poésie se tiendront à Marrakech au printemps prochain. Un événement qui va permettre, par ailleurs, de mener une action conjointe avec des associations en faveur des orphelins et des enfants de rue. Le concours qui consiste à encourager les jeunes poètes sera ouvert aux jeunes âgés entre 16 et 25 ans. Les langues retenues sont l'arabe, le français et l'amazigh. C'est un comité composé d'artistes et d'intellectuels qui aura à départager les candidats. A l'issue du concours, trois jeunes poètes seront sélectionnés et recevront le prix "Sahara Nour". Pour les responsables qui tiennent à la réussite de cette édition, la poésie représente un véritable tremplin pour promouvoir l'ouverture et le dialogue entre les différentes civilisations.
"Nous sommes des amoureux de la poésie et comme chaque année, nous allons poursuivre nos actions en faveur de l'échange et de l'expression poétique à travers des rencontres dans les facultés avec les poètes et les étudiants. Ce concours permettra donc aux jeunes Marocains de s'exprimer", a déclaré la directrice du Centre de la création "Sahara Nour". A la différence des autres éditions, celle de 2012 connaîtra l'organisation conjointe avec des associations caritatives d'ateliers artistiques en faveur d'enfants défavorisés.
Cette année connaîtra une autre nouveauté qui consiste en la création d'un  volet qui s'ajoutera au programme, à savoir le volet rétrospective, visant à retracer le parcours et l'œuvre d'auteurs ou de personnes ayant marqué leur temps. A cet égard, l'accent sera mis sur trois voix féminines dont les apports poétiques sont significatifs.
 Il s'agit de Forough Farokhzad, Andrée Chedid et Rosa Park qui ont été choisies pour représenter toute une époque à travers trois voix masculines : Stéphane Chamet, Jean-Pierre Siméon et Nimrod.  Les responsables ont d'autre part décidé de porter ces 7èmes rencontres dans d'autres espaces de la ville  en vue de favoriser échange, rencontres, et découvertes. Joindre l'utile à l'agréable semble être le choix des organisateurs de ces joutes poétiques. Si la valeur de l'événement est indéniable, le geste humanitaire l’accompagnant est lui aussi d'une grande symbolique d’autant qu'il s'adresse à l'enfance.  

Par Abdessalam Khatib
Samedi 7 Janvier 2012

Lu 554 fois


1.Posté par Valentin le 08/01/2012 10:20
Pour les amoureux de la langue française, merci de visiter le site orthogramm.com

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs