Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De la musique sacrée “made in USA” à Fès




De la musique sacrée “made in USA” à Fès
Après la célébrissime « protest singer » américaine Joan Baez, en soirée de clôture de la dernière et 18ème édition du Festival des musiques sacrées du monde, c'était cette année autour de Patti Smith, une autre représentante de la chanson populaire américaine de mettre le point final à cette aventure du sacré.
Le public qui connaissait peu la chanteuse aux multiples talents (dessin, photo, écriture, poésie) a eu, ce samedi soir, l'occasion de goûter à son art, mais aussi de découvrir, à travers elle, toute une période fascinante du pays de l'Oncle Sam. Surtout celle d'un New York tumultueux, berceau d'une nouvelle culture qui s'inspirera des racines profondes de l'Amérique et qui déterminera l'esthétique d'une nouvelle culture populaire occidentale.
Sa musique a pris forme dans une Amérique en pleine mutation industrielle, où elle a assisté à la naissance de la Beat génération incarnée par le grand poète Allan Ginsberg, en passant par les chansons de Woodie Guthrie, jusqu'à l'avènement de Bob Dylan, qui révolutionnera toute la culture américaine.
Comme elle l'a montré ce soir à Bab Al Makina, elle reste encore aujourd'hui une pièce maîtresse de la culture mondiale d'un rock qui ne se suffit pas de la musique, mais s'exprime aussi à travers le dessin, la photo, l'écriture et la poésie.
Mais, comme il s'agissait du Festival des musiques sacrées, l'on se rend facilement compte que le choix de Patti Smith pour clore cette édition n'était nullement fortuit. Car le rock de Patti a cette spécificité bien propre, ce timbre bien particulier, qui porte en lui les racines de la musique traditionnelle country, du blues et du gospel, et la douceur de ces ballades anciennes qui exprime cette quête de spiritualité, idéaliste et utopique.
La fusion rock-spiritualité a bien fonctionné ce soir-là.

Libé
Mardi 18 Juin 2013

Lu 624 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs