Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De l’argent pour Aziz Ouhadi

Meeting IAAF World Challenge de Dakar




De l’argent pour Aziz Ouhadi
Après s’être illustré dimanche dernier au Meeting international Mohammed VI d’athlétisme à Rabat, Aziz Ouhadi a remis de nouveau, mercredi, le coup de la distinction, cette fois-ci du côté de la capitale sénégalaise à l’occasion de la réunion de Dakar, comptant pour la dixième étape du Circuit IAAF World Challenge.
Certes, l’or n’a pas été au rendez-vous, mais le sprinteur marocain a pu décrocher deux médailles d’argent sur 100 et 200 m. Dans la reine des courses, le 100 m s’entend, il a terminé deuxième en 10 sec 12 derrière Kim Collins de Saint Kitts et Neville (10 sec 04) et devant Innocent Bologo du Burundi (10 sec 98).
Sur 200 m, Ouhadi s’est classé, comme précité, second, courant  en 20 sec 55. Il a été devancé par Mosito Lehata qu’il avait battu à Rabat (20 sec 55), alors que la troisième place est revenue à l’Egyptien Amr Ibrahim Mostafa Seoud (20 sec 76).
Deux bonnes performances, s’ajoutant à sa victoire sur 200 m et sa quatrième place sur 100 m derrière Lemaître, Gatlin et Collins au Challenge World Series de Rabat, faites pour conforter Aziz Ouhadi qui constituera l’une des chances réelles de podium pour le Maroc aux prochains Jeux méditerranéens en Turquie qui débuteront le 20 courant. Et ce en attendant les Mondiaux en plein air en août à Moscou au cours desquels l’athlète marocain aspire faire partie du cercle réduit des qualifiés à la finale, sachant qu’au précédent championnat du monde à Daegu, il a été demi-finaliste.
Dans l’épreuve du 800 m, Samir Jamma a pu fouler la troisième marche du podium, bouclant les deux tours de piste en 1 mn 47 sec 25. Les première et seconde places ont été aux couleurs kényanes grâce respectivement à Ferguson Rotich qui a pulvérisé le record du meeting, le ramenant désormais à 1 mn 45 sec 40, et Anthony Chemut qui a couru en 1 mn 45 sec 25.
Au 1500 m, l’athlète marocain Abdelhadi Labali  a terminé quatrième, couvrant la distance en 3 mn 35 sec 95. Et c’est le Kényan Daniel Kipchirchir Komen qui a franchi la ligne d’arrivée premier (3 mn 35 sec 87), suivi de l’Ethiopien Tesfae Cheru (3 mn 35 sec 67) et d’un autre Kényan, à savoir Hilary Cheruiyot Ngetich (3 mn 35 sec 87).
Chez les dames, Kaltoum Bouaasarya a réussi une bonne opération, en se classant deuxième sur 3000 m, courant en 9 mn 02 sec 43. Quant aux premier et troisième rangs, ils ont été ravis par des athlètes éthiopiennes, en l’occurrence Almaz Ayana (8 mn 44 sec 30) et Hiwot Gebrekidan (9 mn 06 sec 22).
Hayat Lambarki, elle, a fait troisième sur 400 m haies avec un chrono de 57 sec 06, derrière la Nigériane Muizat Ajoke Odumosu (56 sec 61) et l’Ukrainienne Hanna Titimets (56 sec 33).
Il convient de rappeler que le Circuit IAAF World Challenge devra faire escale le 27 juin courant pour le compte de sa onzième étape en Tchèquie à l’occasion d’Ostrava Golden-Sprike. La compétition se poursuivra le 13 juillet à Madrid, avant de reprendre ses droits après les Mondiaux de Moscou, à Berlin, Zagreb et Rieti respectivement les 1er, 3 et 8 septembre prochain.

Mohamed Bouarab
Vendredi 14 Juin 2013

Lu 563 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs