Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De jeunes filles marocaines à Washington pour participer à un programme d'échange

Pour surmonter les obstacles et relever les défis entravant la scolarité des jeunes filles dans le monde




De jeunes filles marocaines se sont rendues, samedi dernier à Washington, pour participer à un programme d'échange s'inscrivant dans le cadre de l'initiative "Let Girls Learn" (Laissons les filles apprendre) lancée en 2015 et portée par la Première Dame des Etats-Unis, Michelle Obama, a annoncé, vendredi dernier, le département d'Etat US.
Dans une note aux médias, la diplomatie américaine précise que 44 jeunes filles du Maroc et du Liberia, âgées de 13 à 26 ans, prennent part à ce programme d'échange US qui s'étale sur six jours.
Ces jeunes filles sont invitées à célébrer la Journée internationale de la fille,  participer à un dialogue à cette occasion et à assister à la projection d'un documentaire de la chaîne d'information en continu CNN sur les jeunes filles, intitulé "We will rise".
Ce programme d'échange, soutenu par le bureau des Affaires éducationnelles et culturelles du département d'Etat, représente une seule partie de l'initiative "Let Girls Learn".
Outre des activités à la Maison Blanche, les jeunes filles participeront à un évènement dédié à l'échange interculturel avec de jeunes Américaines, assisteront à des réunions au département d'Etat et visiteront des universités de la grande région de Washington pour rencontrer des étudiants étrangers représentant plusieurs parties du monde.
L'initiative "Let Girls Learn" capitalise et fédère les efforts et programmes de plusieurs départements, agences et organismes gouvernementaux américains, notamment l’USAID, le MCC, le Corps de la paix (Peace Corps) et le Département d’Etat, pour surmonter les obstacles et relever les défis entravant la scolarité des jeunes filles dans le monde.
Lancée en mars 2015 par le Président et la Première Dame des Etats-Unis, cette initiative part d’un constat pour le moins alarmant, à savoir qu’aujourd’hui, 62 millions de filles à travers le monde – dont la moitié sont adolescentes – n’ont pas accès à la scolarité.

 

Mardi 11 Octobre 2016

Lu 844 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs