Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De jeunes Britanniques d’origine marocaine en visite au Maroc

A l’invitation du ministère chargé de la Communauté marocaine à l’étranger




De jeunes Britanniques d’origine marocaine en visite au Maroc
Invitée par le ministère chargé de la Communauté marocaine à  l’étranger, une délégation composée de 24 étudiants anglais dont 17 d’origine marocaine  a séjourné au Maroc du 11 au 18 avril 2011.
A Fès où ils ont eu l’occasion de découvrir l’ensorcelante médina avec ses 11000 ruelles et sa majestueuse mosquée Quaraouiyine outre ses nombreuses médersas, la responsable du groupe, Amina Dahbi Skali, nous a déclaré : «Nous sommes très enchantés d’être au Maroc, le pays de nos parents mais aussi le nôtre. Nos différents contacts, notamment notre accueil au siège du ministère  des RME par Mohamed Ameur, nous ont permis de poser des questions tout en recevant des réponses au sujet de la situation politique et sociale du Maroc, de ses institutions et des réformes de la Constitution annoncées le 9 mars par Sa Majesté le Roi.
«Permettez-moi d’ajouter que ce séjour nous a permis aussi d’établir des ponts avec certaines associations locales, afin de renforcer nos relations d’intégration et pourquoi pas de projection sur l’avenir avec la création de projets porteurs  dans les deux sens».
Signalons que cette délégation s’est rendue à Rabat, Fès, Ifrane, Marrakech et Casablanca, visitant avec un vif intérêt le siège du Parlement et l’Université «Al Akhawayne».
Impressionnés par ce qu’ils ont découvert, ces jeunes pour la plupart des Londoniens, ont visiblement apprécié l’art culinaire fassi, ne tarissant par d’éloges sur l’accueil qui leur a été réservé à Fès, haut lieu de la gastronomie marocaine.
Rappelons que la capitale spirituelle a accueilli récemment le Prince Charles et son épouse, une visite au cours de laquelle le futur Roi d’Angleterre a plaidé pour un dialogue des civilisations dans une ville qui demeure un haut lieu de l’Islam, à travers notamment ses monuments historiques et ses institutions islamiques qui transmettent à chaque visiteur l’âme spirituelle de plus de 1200 ans d’existence. Cela parallèlement aux nobles missions qu’elle porte en faveur d’un dialogue tolérant et fraternel. Une ville qui peut s’enorgueillir d’être un carrefour des civilisations à travers le monde.
Ces deux visites qui ont eu lieu à quelques jours d’intervalle et ont rencontré un écho favorable auprès des habitants de la cité idrisside en perspective de visites programmées pour les jours et mois prochains, ont pour objectif principal le raffermissement des relations entre le Maroc et la Grande-Bretagne.

Ataiche Hassan
Samedi 16 Avril 2011

Lu 867 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs