Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De grands projets pour la métamorphose de la ville de Salé




De grands projets pour la métamorphose de la ville de Salé
Les grands projets structurants de développement programmés dans la ville de Salé, visant à améliorer les conditions de vie des habitants et à faire de la ville l'un des plus grands pôles urbains du Royaume, aideront à briser la monotonie de longues années de cette cité, considérée comme une "ville-dortoir".
Son voisinage de la ville de Rabat qui connaît un développement urbanistique exponentiel, son histoire ancestrale et sa position stratégique, se situant sur la rive droite de l'embouchure du fleuve Bouregreg, permettront certainement à la ville de changer son image et d'être un important centre urbain.
En effet, le programme de mise à niveau urbaine intégrée de la ville de Salé, dont SM le Roi Mohammed VI a présidé la cérémonie du lancement en février dernier, est l'un des différents programmes de développement qui visent à moderniser le tissu urbain des villes du Royaume selon une vision cohérente et équilibrée.
Ce programme triennal (2014-2016) ambitionne de transformer la ville en grand pôle urbain du Royaume à travers l'intégration de l'ancien tissu urbain dans la dynamique socioéconomique que connaît la ville.
Mobilisant des investissements de l'ordre de 1,038 milliard de dirhams, ce programme s'articule autour de plusieurs axes, à savoir la réhabilitation de l'ancienne Médina de Salé et des hôtels, la restauration des monuments historiques, la réhabilitation des habitations menaçant ruine, l'aménagement de la corniche et de la route côtière, la mise à niveau des entrées Nord de la ville et des établissements sportifs, ainsi que la mise à niveau des quartiers sous-équipés.
Pour ce qui est des monuments historiques, cet axe porte notamment sur l'aménagement de Dar El Qadi, Dar El Baroud, Kasbat Gnaoua et les murailles historiques, ainsi que la mise à niveau des circuits culturels et la création d'un centre dédié au patrimoine du Maroc.
Quant au volet hôtels et habitations menaçant ruine, auxquels le ministère de l'Habitat et de la Politique de la ville contribuera à hauteur de 157,5 millions de dirhams, il prévoit la mise à niveau, la réfection ou la démolition des bâtiments menaçant ruine et le relogement des habitants.

Jeudi 31 Juillet 2014

Lu 5784 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs