Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De bonnes récoltes mondiales de blé et de riz en perspective

Les faibles prix des céréales de base largement compensés par la hausse des prix du sucre et des produits laitiers, selon la FAO




Les prix de la plupart des produits agricoles faisant l’objet d’échanges internationaux seront relativement faibles et stables, a indiqué récemment  l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation  et l’agriculture (Fao).
Les marchés alimentaires mondiaux demeureront «bien équilibrés de manière générale» pour l’année à venir, a assuré l’agence onusienne.
Selon les prévisions de la Fao, les récoltes mondiales de blé et de riz devraient réaliser de nouveaux records. Ce qui devrait contribuer à une baisse record des prix de ces céréales de base.
« Les prévisions record de production mondiale pour les récoltes de blé et de riz cette année, combinées à la relance de la production du maïs, contribuent à maintenir des stocks abondants et des prix relativement faibles », a-t-elle indiqué.
Au Maroc, le prix de référence pour la commercialisation de la production nationale de blé tendre au titre de la campagne agricole 2015-2016 a été fixé à 270 DH/quintal. Ce prix demeurera-t-il inchangé lors de la prochaine campagne ?
Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, qui entend valoriser la production nationale et améliorer les conditions des petits agriculteurs, maintiendra-t-il également la prime de magasinage de 2 DH/ql par quinzaine sur les achats déclarés par les organismes stockeurs et les coopératives et relèvera-t-il les droits d’importation à 65% au lieu de 30% sur le blé tendre importé à l’instar de ce qu’il avait fait l’année dernière ?
Qu’il le fasse ou pas, force est de rappeler que la mauvaise récolte a contraint le Maroc à importer cette année environ 4 millions de tonnes de blé tendre dont 1,2 million de tonnes en provenance des Etats-Unis, et l’espoir demeure grand de voir la prochaine campagne bénéficier des biens faits d’une pluviométrie abondante.
Dans un communiqué, l’agence des Nations unies en charge de l'agriculture et de l'alimentation annonce que la production mondiale de céréales devrait croitre pour s’établir à 2569 millions de tonnes en 2016. Ce qui représente une hausse d’1,5% par rapport à l’année précédente et devrait contribuer à accroître suffisamment les réserves existantes.
L’agence assure qu’« en 2016, la valeur de l’ensemble des importations alimentaires devrait chuter de 11% - en dollar américain - pour atteindre les 1168 milliards, tandis que la note moins lourde des produits issus du bétail et des aliments à base de céréales compensera largement les notes plus élevées liées au poisson, aux fruits, aux légumes, aux huiles et surtout au sucre ».
Néanmoins, précise-t-on de même source, cette baisse devrait être moins rapide pour les pays économiquement plus vulnérables, dont la majorité fait face à une dépréciation de la monnaie locale.
La Fao a revu ses prévisions à la hausse pour la production mondiale de blé qui devrait atteindre les 742,4 millions de tonnes, aidée en cela par des augmentations en Inde, aux Etats-Unis et en Fédération de Russie, pays appelé à remplacer l’Union européenne en tant que plus grand exportateur de céréales.
Sur son site web, elle indique que l’utilisation totale de blé devrait atteindre les 730,5 millions de tonnes et prévoit une soudaine hausse de l'utilisation du blé de moins bonne qualité pour les rations animales.
A noter que pour la première fois en trois ans, la production mondiale de riz devrait connaître une hausse avec une augmentation d’1,3% qui lui fera atteindre le plus haut niveau de son histoire avec 497,8 millions de tonnes. Selon la Fao, cette amélioration s’explique essentiellement par des pluies de moussons abondantes en Asie et des hausses considérables en Afrique.
De son côté, la production des céréales secondaires est appelée à augmenter d’1,8% cette année. Une hausse attribuée aux récoltes record aux Etats-Unis, en Argentine et en Inde.
La Fao relève aussi la tendance à la baisse des prix des céréales suite aux prévisions tablant sur des stocks abondants. « Selon la Bourse de commerce de Chicago, les prix à terme du blé et du maïs ont baissé de plus de 16% depuis le début de l’année, tandis que les prix du riz ont atteint leur plus bas niveau depuis le début de l’année 2008 », note-t-elle.
Selon les perspectives de la Fao, la production de manioc devrait également augmenter de 2,6% cette année pour atteindre les 288 millions de tonnes; les graines de soja et autres oléagineux pourraient atteindre le plus haut niveau de leur histoire en termes de production cette année, grâce notamment à des rendements record aux Etats-Unis; le marché des produits laitiers devrait également retrouver un équilibre général en 2016 après une longue période d’offre excédentaire.
La production mondiale de viande pour 2016, en stagnation, continue d’affecter les prix. «En parallèle, la production mondiale de poisson devrait connaître une légère hausse d’1,8% cette année, pour atteindre les 174 millions de tonnes. Alors que la production aquacole devrait augmenter de 5% et que la production de poissons sauvages est appelée à diminuer de 0,9%», note la Fao.
S’agissant de l’Indice FAO des prix des produits alimentaires, il affichait une moyenne de 170,9 points en septembre, soit une hausse de 2,9% depuis le mois d’août et de 10% par rapport à l’année précédente. Tandis que celui du sucre a augmenté de 6,7% depuis le mois d’août et ceux de l’huile de palme ont connu une hausse, contribuant ainsi à augmenter l’Indice des prix des huiles végétales de 2,9% ce mois-ci.

Alain Bouithy
Mardi 11 Octobre 2016

Lu 822 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs