Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De Nombreux morts dans le naufrage d'un ferry en Birmanie


Un bilan provisoire de 25 morts et des dizaines de disparus



Le bilan provisoire d'un naufrage survenu ce week-end en Birmanie a été porté à 25 morts, et des dizaines de passagers sont toujours portés disparus, dont de nombreux étudiants rentrant chez eux pour une fête bouddhiste, ont annoncé les secouristes lundi.
"Nous avons retrouvé 25 corps pour l'heure et nous essayons toujours de remonter l'épave", a déclaré à l'AFP Sa Willy Frient, responsable des opérations de secours, disant s'attendre à ce que le bilan se révèle bien plus lourd.
De nombreux étudiants se trouvaient sur ce ferry surchargé qui a coulé dans la rivière Chindwin et assurait la liaison entre Homalin et Monywa, près de Mandalay, grande ville du centre du pays.
Sa Willy Frient a précisé que le nombre de personnes à bord était inconnu, dans la mesure où il n'y a pas d'enregistrement précis, mais a estimé qu'il devait y avoir environ 250 passagers, alors que le maximum autorisé était de 150. Cela pourrait porter le bilan définitif à près d'une centaine de morts, à la fin des recherches qui se poursuivaient lundi.
Parmi les passagers se trouvaient de nombreux étudiants et enseignants, ainsi que des ouvriers, rentrant chez eux pour célébrer le festival de Thadingyut, lors duquel les fidèles de toute la Birmanie allument des lanternes en papier et des bougies pour célébrer la descente du ciel de Bouddha.
"Il y avait principalement des étudiants de l'université et des enseignants sur le ferry ce jour-là", a confirmé le responsable des secouristes, estimant le nombre d'étudiants à plus de 70 et les enseignants à une trentaine.
Quatre membres de l'équipage ont été arrêtés. Les autorités sont toujours à la recherche d'un autre membre d'équipage et du propriétaire du bateau, a indiqué le directeur des services de secours.
Les naufrages sont fréquents en Birmanie. De nombreuses personnes vivant le long de la côte et des installations fluviales facilement inondables dépendent des ferries en mauvais état pour les transporter.
Au moins 21 personnes, dont neuf enfants, sont mortes en avril lorsque leur embarcation a chaviré au large de l'Etat de Rakhine.

Libé
Mardi 18 Octobre 2016

Lu 397 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs