Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De New York à Singapour, les fans se ruent sur le nouveau Harry Potter




De New York à Singapour, des centaines de fans se sont rués dimanche sur les premiers exemplaires du livre "Harry Potter et l'enfant maudit", version adaptée de la pièce de théâtre jouée en première mondiale à Londres la veille.
A New York, plus de 500 personnes faisaient la queue dans la plus grande librairie de la ville, la sucursale Barnes & Noble de Union Square, lorsque la palette contenant les livres a été dévoilée, sous les vivats, a constaté un journaliste de l'AFP.
Kate D'Auria, 24 ans, a été la première à sortir un exemplaire en main. Elle attendait depuis six heures et a expliqué qu'elle allait rester debout "toute la nuit" pour lire l'ouvrage. Même enthousiasme à Singapour, où près de 300 adeptes étaient massés devant la porte d'entrée de la librairie Kinokuniy qui s'est ouverte à 07H01 (23H01 GMT samedi), pour être parmi les premiers au monde à acheter le huitième tome de la saga.
Samantha Chua, une étudiante de 24 ans, première dans la file d'attente au côté de son petit ami, est arrivée dès cinq heures du matin devant la librairie au quatrième étage d'un centre commercial. "Nous sommes arrivés si tôt que le centre commercial n'était même pas encore ouvert, donc nous avons dû prendre l'ascenseur pour les marchandises" pour atteindre la librairie, a-t-elle dit à l'AFP en soulignant que "cela valait le coup" . "J'ai grandi en lisant les livres, et ils ont une place particulière dans ma bibliothèque, mais ça, ce sera mon couronnement", a ajouté l'étudiante portant un tee-shirt à l'effigie de Harry Potter.
Dix-neuf ans après les événements relatés dans "Harry Potter et les Reliques de la Mort", septième et dernier livre de la série de la romancière britannique J.K. Rowling, paru en 2007, les aventures du sorcier à lunettes connaissent toujours autant de succès.
A Bangkok, une quarantaine de fans, dont de nombreux agitaient des baguettes et un attirail de sorcier, s'étaient rassemblés dans la nuit devant un grand centre commercial de la capitale thaïlandaise pour célébrer l'événement.
Premier dans la file d'attente, Sanpipat Huangsawat, 29 ans, était arrivé dès samedi à 18H30. Il a pu acheter l'ouvrage 11 heures plus tard. "Je suis très emballé et c'est super d'être le premier à posséder le livre en Thaïlande", a-t-il déclaré à l'AFP.
Même enthousiasme pour Sheryans: "Je suis les séries de Harry Potter depuis que j'ai huit ans, et c'est incroyable qu'ils arrivent à maintenir l'élan neuf ans plus tard", a-t-il dit. "Harry Potter and the Cursed Child" a été mis en vente samedi à minuit au Royaume-Uni. La version française sera disponible le 14 octobre.

Libé
Mercredi 3 Août 2016

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs