Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De Derb Lkabir à Paris : Haro sur les petits et les grands trafiquants




De Derb Lkabir à Paris : Haro sur les petits et  les grands trafiquants
Derb Lkabir en plein centre de Casablanca a servi dimanche de théâtre à de sérieuses échauffourées entre des policiers d’une part et famille et amis d’un petit trafiquant de drogue d’autre part. Coups de pierre, de matraques et même de feu ont perturbé le calme et la nonchalance qui marquaient cette journée ramadanesque.
Pour les forces de l’ordre, le mois de Ramadan n’est pas synonyme de trêve ou de repos. Loin s’en faut. Ceux parmi les policiers et les gendarmes particulièrement qui ont à lutter contre le trafic de drogue en savent quelque chose.  
Lors de l’intervention menée ce dimanche par la brigade criminelle de la préfecture de police de Casablanca pour l’arrestation d’un trafiquant de drogue notoire,  plus de cinq policiers et deux autres personnes ont été blessés, plus ou moins grièvement. La situation était telle qu’un officier était contraint de faire usage de son arme lorsqu’une foule nombreuse de membres de sa famille et ses connaissances, épaulés par des repris de justice, a tenté de le soustraire à la police._ En tirant un coup de sommation, des fragments ont blessé légèrement au niveau de la cuisse deux complices parmi la foule qui encerclait les policiers. Le transfert du mis en cause vers les locaux de la brigade criminelle de la préfecture de police de Casablanca n’était possible sans les renforts qui ont été dépêchés sur le lieu. Une enquête a été diligentée pour arrêter les autres individus impliqués dans l'agression d'agents de police lors de l'accomplissement de leur mission._
A un tout autre niveau, Français et Marocains ont conjugué leurs efforts pour mettre un réseau criminel de trafic de drogue hors d’état de nuire.
La police française et son homologue marocaine ont réussi vendredi à démanteler  ce réseau actif entre le Maroc et la France. 
Cette opération, réalisée dans la banlieue de la capitale française, s'inscrit dans le cadre des investigations communes entreprises par les services de la sûreté nationale en collaboration avec la police française dans le cadre d'une opération de livraison de drogue surveillée, menée depuis la mi-juillet.
Les enquêtes préliminaires menées dans l’Hexagone ont conduit à l'arrestation de deux personnes de nationalité européenne et la saisie de 1,275 tonne de hachich et de deux véhicules utilisés dans le transport des cargaisons de drogue. En parallèle, une enquête a été ouverte au niveau national pour déterminer l'étendue de ce réseau au Maroc et ses éventuelles liaisons avec d'autres réseaux criminels nationaux et l'arrestation des autres présumés mis en cause.
 
 

L.B
Mardi 24 Juillet 2012

Lu 1262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs