Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dans un communiqué publié par sa commission nationale : Le FFD réaffirme son attachement à une gauche forte et unifiée




La Commission nationale du Front des forces démocratiques (FFD) a réaffirmé son attachement à la nécessité d’œuvrer pour l’unification des forces de la Gauche «eu égard au besoin du pays à une gauche forte et unie et à la responsabilité qu’elle assume pour conduire son action en faveur des institutions, des droits de l’homme et de la justice».
Dans le communiqué final, publié à l’issue des travaux de la 10-ème session de la Commission, tenue dimanche à Rabat, le FFD souligne sa cohérence totale avec son identité démocratique et ses convictions politiques sur la question des alliances».
L’accent a été mis lors de cette session, organisée sous le thème «gagner le pari des mutations démocratiques et répondre aux aspirations des citoyens», sur l’importance de la présentation par le parti de nouvelles alternatives aux grands débats nationaux sur la question de l’intégrité territoriale du Royaume, la régionalisation avancée et la nouvelle constitution, entre autres.
Dans ce communiqué, le FFD souligne que le parti aspire à contribuer à l’édification d’un nouveau Maroc à travers «un programme économique qui tient compte des mutations que connaît le pays et qui répond aux exigences de cette nouvelle étape».
D’autre part, il a appelé à clore le dossier du conflit du Sahara dans les plus brefs délais, à travers une nouvelle approche basée sur l’unanimité nationale et la conduite éclairée de SM le Roi dans la gestion de ce dossier.
La commission nationale du FFD avait auparavant approuvé le rapport politique de la session dont les grandes lignes ont été exposées par le secrétaire national du parti M. Thami Khyari.
Dans ce rapport M. Khyari avait abordé les mutations politiques opérées au Maroc et dans le monde arabe, à partir de ce qu’il a qualifié de «dynamique intérieure des peuples arabes».
Cependant, ajoute-t-il, le Maroc constitue bien une exception grâce aux réformes politiques entreprises, à travers l’adoption de la nouvelle constitution par le peuple marocain dans le but de consacrer l’édification démocratique.
Dans ce contexte, il a rappelé la contribution de son parti dans la moralisation de la vie politique en coordination avec toutes les composantes politiques pour élaborer de nouvelles lois garantissant la transparence des prochaines échéances électorales et l’indépendance de la justice pour l’émergence d’un gouvernement fort et capable de relever les défis.
Dans ce cadre, M. Khyari a exposé les grandes lignes du programme de son parti lors des prochaines élections législatives en mettant l’accent sur la question de l’intégrité territoriale, la moralisation de la vie politique, la lutte contre la corruption, l‘élaboration d’une vision pour réaliser l’essor économique et la mise en œuvre de programmes sociétaux intégrés, en matière de santé, d’enseignement ou d’administration.

MAP
Mardi 20 Septembre 2011

Lu 246 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs