Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dakhla, la perle du Sud a abrité une rencontre internationale : La dynamique entrepreneuriale se met à l’heure de la régionalisation




Dakhla, la perle du Sud a abrité une rencontre internationale : La dynamique entrepreneuriale se met à l’heure de la régionalisation
La dynamique entrepreneuriale occupe une place prépondérante dans les stratégies de développement des régions et des milieux innovateurs. C’est à cette conclusion qu’ont abouti les participants à la rencontre internationale de Dakhla, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi et ayant pour thème "Intelligence territoriale et développement régional par l'entreprise, expériences internationales comparées".
Cette rencontre  qui a réuni plus de cent experts, venus des cinq continents, permettra au Maroc d'être au fait des avancées réalisées par d'autres pays dans ce domaine et de bénéficier d'un développement dans ce domaine, a indiqué  Driss Guerraoui, président de l'Association d'études et de recherches pour le développement, coordinateur du comité d'organisation.
Ces experts ont souligné la nécessité de la mise en œuvre d'un management stratégique du développement régional guidé par les techniques de l'intelligence économique et menant vers des politiques d'intelligence territoriale au service de l'innovation.
Pour le comité d’organisation, cette rencontre intervient à un moment particulier où le Maroc est en train de réfléchir sur son propre modèle de régionalisation d'une part, et où les régions et les territoires sont de plus en plus appelés à servir de locomotive pour répondre à la crise mondiale actuelle, d'autre part.
Michel Dieudonné, vice-président de l'Assemblée des Chambres françaises de commerce et d'industrie, a affirmé que pour la première fois de son histoire, l'intelligence économique regroupe autant d’experts venus du monde entier. «Ce qui démontre l'intérêt que les  plus grands experts mondiaux dans le domaine de l'intelligence économique accordent à ce qui se passe au Maroc".
Pour sa part, Philippe Clerc, président de l'Association internationale francophone d'intelligence économique, a affirmé que l'objectif de la rencontre est de "réunir les experts sur les nouvelles techniques de développement qu'on utilise pour le management du développement régional, l'aménagement des territoires et donc des nouvelles techniques qu'on appelle l'intelligence territoriale".
De son côté, Driss Houat, président de la Fédération des Chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services (FCMCIS), a souligné que cette rencontre, qui "illustre, indéniablement, la volonté des partenaires présents de mettre en place et d'asseoir les pratiques d'une culture de veille économique tant au niveau territorial qu'au niveau de l'entreprise", a également le mérite de présenter autant la pratique nationale que l'expérience internationale concernant l'intelligence économique du point de vue développement de territoire.
Dans son intervention, Ahmed Hajji, directeur de l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud (APDES), a noté que son agence s'est inscrite dans une logique territoriale et a fait du facteur humain celui du développement, citant les richesses naturelles dont dispose la région Oued Eddahab-Lagouira (miel, huile de pépin de figues de barbarie, poissons...).
Le  wali de la région de Oued Eddahab-Lagouira, Hamid Chabar a, quant à lui, relevé que le diagnostic de développement de la ville de Dakhla a permis de repérer de nombreux dysfonctionnements empêchant un développement durable de la région.
Initiée par l'Association d'études et de recherches pour le développement (AERED) et l'Association internationale francophone d'intelligence Economique (AIFIE), la rencontre de Dakhla étalée deux jours, aura été marquée par la signature de sept conventions de partenariat pour le développement économique, social et technologique et a constitué l'occasion pour la remise du prix de partenariat "Université-Entreprise" dans sa deuxième édition.
Pour finir en beauté, la rencontre a été couronnée par l'Appel de Dakhla qui trace le cadre futur de la coopération entre les experts et les institutions en matière d'intelligence économique et territoriale et ce, au service des entreprises et du développement régional dans leurs pays respectifs.
En marge de la rencontre, sept conventions ont été signées, et ce dans le cadre du partage des expériences et du savoir-faire ainsi que la formation aux nouvelles techniques. Eléments essentiels dans les champs de commerce, pour les conseillers des entreprises" comme l’a souligné dans  une déclaration à la presse, Philippe Clerc, président de l'Association internationale francophone d'intelligence économique (AIFIE).
M. Clerc a souligné que « pour organiser la veille sur des produits et des technologies et mieux informer les entreprises, il est indispensable de savoir maîtriser les techniques ».
Il ressort  de la signature de ces conventions que toutes les études faites dans le domaine de l'intelligence économique "peuvent déboucher sur des opérations qui concernent les habitants et les entreprises de ce pays. Selon  Michel Dieudonné, vice-président de l'Assemblée des Chambres françaises de commerce et d'industrie, ces partenariats permettent d’aider les dirigeants d’entreprises et de PME à utiliser les outils de l'intelligence économique en vue d'améliorer leurs entreprises et avoir des informations sur les marchés".
Ces conventions concernent notamment le partenariat "Université-Entreprise", le protocole d'accord pour le développement du tourisme et des activités nautiques à Dakhla ainsi que l'identification et l'analyse qualitative de produits de terroir des provinces du Sud du Royaume.
Elles portent également sur le développement d'actions de nature sociale, culturelle et de formation au profit des provinces du Sud, l'appui à la section de Dakhla de la Ligue marocaine pour la protection de l'enfance (LMPE) et la mise en place d'un point de lecture et de structures permanentes de la formation de cadres en matière d'intelligence économique et de veille commerciale et technologique au profit de la Fédération et des Chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services.
Ces conventions visent aussi la promotion d'un partenariat préparant à la mise en place à Dakhla d'une plate-forme dédiée à l'exportation en direction du marché africain.
La  signature de ces conventions de partenariat était suivie de  la remise du prix du partenariat "Université-Entreprise" dans sa deuxième édition qui, cette année, a récompensé un projet sur la mise au point et l'optimisation du procédé de production du flux à partir de cendres obtenues dans un procédé de galvanisation à chaud.
Parallèlement à la rencontre de Dakhla, s’est tenue l’Assemblée générale des Chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services qui s’est caractérisée par la signature de trois conventions.
Parrainées par Ahmed Reda Chami, ministre du Commerce, de l’Industrie et des Nouvelles technologies, ces conventions concernent la ville de Dakhla, en particulier son plan Rawaj et son programme Moukawalati.
Dans le cadre de ces accords, l’Agence pour la promotion et le développement des provinces du Sud s’engage à mener une étude de faisabilité pour la création d’une plateforme d’exportation vers l’Afrique dont le coût est estimé à 1,5 million de DH.
Dans un autre contexte, la FCMCIS a dénoncé les pratiques hostiles visant à entraver la mise en œuvre de l'Initiative marocaine d'autonomie dans les provinces du Sud.
C’est ce qui ressort d’un communiqué de la Fédération distribué à la presse. Ce communiqué  indique, par ailleurs, que les présidents des chambres ont exprimé, lors de leur 2ème Assemblée ordinaire au titre de l'année 2010, tenue à Dakhla, leur condamnation de l'enlèvement et la séquestration du militant Mustapha Salma Ould Sidi Mauloud, qui n'a fait qu'exprimer son soutien en faveur de l'Initiative marocaine d'autonomie.
Les présidents des Chambres marocaines de commerce, d'industrie et des services ont réitéré leur mobilisation derrière SM Mohammed VI et leur attachement au glorieux Trône alaouite, saluant les efforts louables du Souverain pour garantir la souveraineté du Royaume et son intégrité territoriale.
Ils ont, en outre, réaffirmé leur soutien inconditionnel à l'Initiative d'autonomie sous souveraineté marocaine, considérant que cette dernière constitue la solution idoine pour un règlement juste équitable du conflit au Sahara et la pierre angulaire de tout édifice maghrébin, fort et complémentaire.
Ils ont également salué les efforts soutenus de S.M le Roi pour un règlement politique et juste du conflit artificiel autour du Sahara marocain, qui donne aux habitants de la région le droit de gérer leurs propres affaires dans le cadre de la souveraineté nationale. Et de saluer les actions entreprises par le Souverain pour la consolidation de l'Etat de droit et l'édification d'un Maroc moderne et démocratique.
Ils ont, enfin  appelé les membres des Chambres à adhérer aux efforts visant le développement de l'investissement dans les provinces du Sud et à mettre un terme  à toutes les tentatives des ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume qui s'évertuent à diffuser de fausses informations afin de ternir l'image du Maroc.
Ils ont invité les Chambres de commerce et d'industrie du monde entier, notamment celles des pays arabes et africains, à apporter leur soutien à l'Initiative marocaine d'autonomie et à œuvrer pour le renforcement de la complémentarité économique entre les pays arabes et africains.

Ahmadou El-Katab
Vendredi 26 Novembre 2010

Lu 1001 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs