Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dakar 2013 : Le pilote marocain Harite Gabari sur la ligne de départ




Dakar 2013 : Le pilote marocain Harite Gabari sur la ligne de départ
Il n’est pas facile pour un Marocain de participer à une  grande épreuve sportive internationale comme le Rallye  Dakar, et encore moins quand il s’agit d’un Soussi. Harite Gabari, en sait quelque chose, lui, qui a dû frapper à toutes les portes à Rabat pour les institutionnels et à Casablanca pour les sponsors.
Mais qu’à cela ne tienne, Harite ne s’est jamais découragé pour autant et a continué à se battre pour atteindre son objectif. Car pour lui, être présent pour la deuxième fois au Dakar, et y participer sous les couleurs de son pays n’a vraiment  pas de prix. Et c’est grâce à ses amis et à quelques entreprises citoyennes qu’il a pu enfin boucler son budget.
Harite Gabari pilotera une Yamaha de location, son budget ne lui permettant pas d’en acheter une comme il le souhaitait.
Après un voyage de 21 jours en mer, le Rio Impérial a accosté au port de Callao à Lima où il a débarqué les 700 véhicules qu’il transportait. Les concurrents les ont rejoints dès le 31 décembre 2012. Harite Gabari est arrivé à Lima par avion après 11 heures de vol.
Une fois sur place, Gabari a aussitôt récupéré sa moto, l’a vérifiée et remise aux couleurs marocaines avec l’aide de l’équipe HFP, les casques l’étant déjà. Il est à rappeler que ce dernier portera le n°108 et  que les 2,3 et 4 janvier étaient consacrés aux vérifications techniques et administratives.
Et c’est donc aujourd’hui, qu’a lieu le grand départ. Mais avant d’entamer la première spéciale du Rallye, les concurrents sont présentés au public sur un podium monté sur la plage de Chorillos à Lima au Pérou entre 08h00 et 13h00. La première étape du Rallye mènera les participants de Lima  à Pisco sur une distance de 250 km et une spéciale de 13 km aux abords de Pisco qui nous donnera une idée sur le niveau de chacun.
Pour Harite, le Dakar 2013 a déjà commencé. Maintenant, il va falloir rester très concentré et gérer le moindre effort, et ce d’autant plus que les premières étapes s’annoncent très difficiles.
Pour cette cinquième édition organisée sur le continent sud-américain, le Rallye Dakar se disputera dans trois pays : le Pérou, l’Argentine et le Chili. Le parcours sera long et très  difficile notamment lors des étapes de grand désert dans les tout premiers jours de la course.
Après de joyeuses  retrouvailles à Lima et des préparatifs méticuleux, les pilotes rentreront, dès aujourd’hui, dans le vif du sujet. La journée de repos à San Miguel de Tucuman tombera donc à point nommé pour leur permettre de retrouver des forces avant de poursuivre leur longue route. Car avant d’atteindre la ligne d’arrivée à Santiago au Chili, il leur faudra parcourir plus de  8.000 kilomètres.

M’bark Chbani
Samedi 5 Janvier 2013

Lu 450 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs