Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Daha Wassa, ou quand le théâtre devient un engagement sacré




Daha Wassa, ou quand le théâtre devient un engagement sacré
Le jeune  groupe du théâtre Daha Wassa (qui signifie en amazigh : Ici et maintenant) effectue une tournée dans des espaces et centres culturels de Rabat et Casablanca. A l’Université Mohamed V Souissi de Rabat, il y a une semaine, ce groupe engagé a joué sa pièce « Trois nuits avec Madox » en transportant le public présent vers un nouveau monde de l’art de l’absurde et de la créativité.
La pièce écrite par le dramaturge d’origine roumaine Mattéi Visniec se déroule dans un bar de province, quelque part au bord de la mer. Les personnages : un gardien de phare, une prostituée retraitée, un chauffeur de taxi, un balayeur immigré, un patron du bar. Tous racontent qu’ils viennent de passer les trois dernières nuits avec Madox, à écouter une histoire, à jouer avec
lui… mais ils n’étaient pas ensemble. Qui ment ? Qui est Madox ? Les questions deviennent de plus en plus complexes. Les personnages se posent des questions et tentent en vain d’y répondre. Madox annonce son voyage. Les protagonistes décident de le tuer. La prostituée, bien qu’elle désire voyager avec lui n’importe où, sauf « le Sud », s’est convaincue à son tour de la nécessité de la mort de Madox. Quand nos héros décident de passer à l’acte, ils se heurtent à la réalité : Madox est omniprésent, Madox c’est Nous !».
Malgré la difficulté et l’originalité de cette pièce relevant de l’art de l’absurde, les jeunes artistes de Daha Wassa ont fait preuve de professionnalisme qui leur a permis de bien s’adapter. Pour autant, ces jeunes jouent ouvertement en se mêlant au public. « C’est une façon d’impliquer le public dans le jeu et communiquer directement avec le spectateur », déclare Ahmed Hamoud, le metteur en scène. Il ajoute que « le public est sollicité par le comédien ; c’est avec lui et par lui que la pièce évolue : on le regarde, on l’interpelle, on l’interroge. À Daha Wassa, nous souhaitons que le spectateur puisse sortir de la léthargie que lui offre son siège ». De son côté, Najib Nmila, membre du groupe Daha Wassa, a déclaré que la mise en scène sollicite la participation des spectateurs à la production des sens et des interprétations.
Cette nouvelle forme de jeu confirme un talent sans limite et une capacité de créativité immense de la part de ces jeunes artistes. Par ailleurs, les sujets qui sont abordés par Daha Wassa laissent croire que les nouvelles générations, de leur côté, sont prêtes à s’engager. D’ailleurs, le théâtre, et l’art en général sont une meilleure façon de s’engager dans la lutte contre les stéréotypes et calamités qui accablent notre société.
Après la présentation de la pièce, les spectateurs, en majorité des étudiants, étaient invités à intervenir et exprimer leurs avis sur le texte et la mise en scène. Ces derniers ont exprimé leur satisfaction en demandant des éclaircissements sur ce nouveau style de jeu.
Rappelons, enfin, que l’auteur du texte, le Roumain Mattéi Visniec, avait adressé une lettre personnelle au groupe  Daha Wassa, dans laquelle il soutient « totalement ce projet » et exprime son bonheur « de voir pour la première fois l’une de (ses) pièces en arabe ». « Vous avez monté TROIS NUITS AVEC MADOX avec vos cœurs et une énergie inspirée et surtout avec un grand professionnalisme. Votre démarche théâtrale est le signe d‘une dynamique culturelle dans votre pays, et je suis fier d’être un auteur francophone joué au Maroc et de contribuer à créer des ponts entre plusieurs cultures », annonce ce grand écrivain et metteur en scène.

Montassir SAKHI
Mardi 5 Janvier 2010

Lu 943 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs