Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

D’une capacité de 20.000 tonnes sur une superficie de 5 hectares à Jorf Lasfar : Un 2ème terminal gazier pour sécuriser l’approvisionnement




Mme Amina Benkhadra, ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, a procédé, mercredi dans l’enceinte du port de Jorf Lasfar, à El Jadida, à l’inauguration d’un terminal de stockage et de réception de gaz propane, appartenant à la société Afriquia Gaz.
Mme Benkhadra, qui était accompagnée notamment du wali de la région Doukkala-Abda, du gouverneur de la province d’El Jadida et du président de la société Afriquia Gaz, a également visité le chantier du terminal du gaz butane appartenant à la même société et dont la mise en service est prévue pour septembre 2011.
Ces deux terminaux, qui s’étendent sur une superficie de 5 hectares et dont la capacité est de 2.600 tonnes pour le propane et 14.800 tonnes pour le butane permettront de renforcer la sécurité d’approvisionnement en propane et butane, produits dont l’approvisionnement du pays dépend à 100% de l’importation.
Ce projet industriel qui a nécessité un investissement de 340 millions de DH permettra d’augmenter de 10% les capacités de stockage de gaz de pétrole au Maroc et la nécessité pour le secteur de faire face aux défis futurs en vue d’assurer aux consommateurs la régularité d’approvisionnement dans les conditions de sécurité requises.

2 millions de tonnes par an

La consommation nationale en gaz propane est actuellement de l’ordre de 2 millions de tonnes par an, a indiqué Mme Amina Benkhadra. La consommation du Maroc en gaz propane a évolué ces dernières années à un rythme soutenu de 6% par an du fait notamment de l’utilisation du gaz dans le milieu rural, ce qui a contribué à la baisse de l’usage domestique des produits agricoles et forestiers, a-t-elle précisé.
Les gaz propane et butane occupent au Maroc la 3ème place en matière de consommation des hydrocarbures, soit 21%, une moyenne qui était de l’ordre de 10%, 15 ans auparavant, a poursuivi Mme Benkhadra.
La distribution de ces produits est assurée par 16 sociétés réparties dans l’ensemble du Royaume, a-t-elle indiqué, ajoutant que son département encourage le renforcement des capacités de stockage et leur décentralisation (34 centres actuellement contre 5 en 1970).
A l’horizon 2015, la consommation de gaz sera de l’ordre de 2,7 millions de tonnes, les importations enregistreront une hausse de 35% alors que le nombre de butanes passera de 34 millions à 46 millions d’unités, a-t-elle dit avant de rappeler les encouragements fiscaux consentis par les pouvoirs publics aux investissements dans ce secteur, particulièrement dans le stockage du gaz. 

MAP
Vendredi 8 Janvier 2010

Lu 230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs