Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Culture libre” s’élève contre les tentations obscurantistes




Manbita Al A7rar”, le chant de la liberté résonne aux Abattoirs de Casablanca

“Culture libre” s’élève contre les tentations obscurantistes
La culture est libre et doit le rester. Tel est le souhait du Collectif «Culture libre», structure militant pour la liberté de création et pour une culture libre, qui organise ce dimanche (à partir de 16h) des débats contradictoires autour de cette thématique, ainsi que des improvisations théâtrales et spectacles de musique, aux anciens Abattoirs de Casablanca.
Décliné sous le signe « Manbita Al A7rare », ce rendez-vous est l’occasion pour les membres dudit Collectif et le public de croiser leurs idées sur des questions touchant à la liberté artistique et culturelle. Face à la montée d’une certaine logique qui veut qu’il y ait deux cultures : une « propre », et l’autre non.  
«Nous sommes dans un pays plus ou moins conservateur. Et, parce que la création est le travail de l’artiste, nous montons au créneau chaque fois que la liberté de créer et de penser se trouvera menacée. Car, en s’immisçant dans l’art ou en voulant orienter le travail de l’artiste, on finit par tuer l’art», a confié à Libé Adel Essaadani, membre du Collectif et président du réseau africain Racines.
Par ailleurs, ce dernier estime qu’il est tout à fait logique et juste de « séparer le politique de l’artistique à défaut de séparer le religieux du politique. Si l’art répond à une commande des politiques, il  n’a plus d’utilité d’autant plus qu’il ne posera plus les questions et qu’on va rentrer dans l’uniformisation», poursuit-il. Avant d’ajouter : « Nous avons invité des membres du PJD à venir débattre avec nous de ces questions et espérons qu’ils seront parmi nous », a-t-il conclu.
Pour sa part, Karim Boukhari estime que « ce pays n’est pas un bloc uniforme mais une somme de femmes et hommes capables d’exprimer, sans frein idéologique ni barrière psychologique, leur art et leur culture. Si certains sont tentés de nous ramener en arrière, d’autres feront toujours l’effort d’aller de l’avant. En ce moment, c’est utile », écrit dans son éditorial notre confrère de TelQuel et membre dudit Collectif.
Le Collectif « Culture libre » compte dans ses rangs des artistes, cinéastes, intellectuels, femmes et hommes de lettres, et, plus généralement, citoyennes et citoyens épris de liberté et attachés aux valeurs universelles de démocratie et de droits de l’Homme.
Les artistes et groupes Khansa Batma, Haoussa, Oum, Hablo, Moby Dick ou encore la compagnie Stoon Zoo animeront le volet musical de cet événement culturel et associatif.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 20 Avril 2012

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs