Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Culture et développement durable en Afrique

Thème d’une conférence-débat à la Villa des arts, de Rabat, le 9 janvier




Culture et développement durable en Afrique
L’Homme a toujours été en mesure de se perfectionner. Mais il devient aussi de plus en plus capable de produire les conditions de sa  propre destruction .Et le rôle de la culture est précisément de le révéler  à sa véritable nature. De lui faire découvrir les formidables opportunités  pour un meilleur épanouissement, et de l’ouvrir à  son milieu naturel. Et c’est  justement dans ce cadre que s’inscrit la conférence-débat, qui sera conjointement organisée par le Centre culturel africain du Maroc et l’Institut des études africaines de Rabat, le jeudi 9 janvier, à la Villa des arts, à Rabat.
Animée  par Gérard Bertolini, ancien directeur de recherche au CNRS, en France, et Mustapha Brakez, directeur général de Guinea limpia, en Guinée Équatoriale, cette conférence-débat aura pour thème «Culture et développement durable en Afrique». La culture  s’entend ici en tant qu’ensemble cohérent de valeurs, de mœurs, de connaissances, de savoir-faire, de traditions, et  de coutumes, propres à une civilisation. Et la dimension culturelle  est devenue un élément central des discours sur le développement durable, au point d’être présentée comme «le quatrième pilier du développement durable». Les facteurs culturels jouent, en effet, un rôle primordial dans la mise en pratique des stratégies de  ce développement durable. Cette  articulation entre culture et développement durable invite à croiser divers    enjeux : le respect de toutes les cultures et des droits qui s’y rattachent, la préservation de la diversité culturelle et de l’interculturalité, une plus grande participation des habitants à la vie artistique et culturelle, mais aussi la recherche d’interactions entre art vivant patrimoine, environnement, attractivité́ territoriale, lien social, économie, tourisme et développement... 
Comment les  différents acteurs de la vie urbaine (aménagement, assainissement, culture...)  voient-ils  ces enjeux ? Quelles applications concrètes pourront-ils proposer? Plus largement, comment faire de la culture un  véritable enjeu, voire le fondement même d’une politique de développement durable en Afrique ?
D’autant plus que les villes africaines connaissent un développement urbain tentaculaire et une croissance démographique exponentielle, posant d’énormes défis en matière d’ingénierie urbaine: aménagement des espaces, assainissement et traitement de déchets...
La première conférence-débat sur la culture et le développement durable sera l’occasion de proposer une approche culturelle de certains enjeux de taille, tels que le traitement des déchets, l’assainissement, l’aménagement des espaces, la lutte contre la pollution et la protection de l’environnement. Et, bien sûr, l’utilisation optimale des ressources naturelles en milieu urbain. Car la  culture englobe, dans son acception générale,  de très larges aspects de la vie en société, y compris les  techniques utilisées dans la vie de tous les jours, et l’organisation de la communauté. 

Mehdi Ouassat
Samedi 4 Janvier 2014

Lu 1436 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs